Éditions Dualpha, 212 pages, 21 euros

Éditions Dualpha, 212 pages, 21 euros

Chez Walczak. Un Bistrot hors du temps, un Café historique

Gérard Letailleur, préface de Jean-Paul Belmondo. Très nombreuses illustrations

eveline

Chers amis, fidèles lecteurs et nouveaux correspondants,
Au fil des années, vous l’avez constaté, nos catalogues se sont enrichis de sujets, d’auteurs, d’éditeurs nouveaux dont il est difficile – par­fois impossible – de se procurer les livres dans les grands circuits de distribution… Nous leur avons assuré une promotion inespérée et souvent vitale pour eux.
Chaque mois, beaucoup d’entre vous nous font part de leur reconnaissance et nous sommes extrêmements sensibles à vos témoignages de sympathie. Pour ma part, j’estime qu’il n’y a là rien que de très naturels entre hommes et femmes sensibles à la culture française, la défense du patrimoine national et européen, la recherche inlassable d’une meilleure connaissance de l’histoire, l’obsession de lutter encore, toujours et inlassablement contre la désinformation, voire la mahonnêteté intellectuelle.

Nos nouvelles parutions

STALINGRAD. LA BATAILLE DECISIVE DE LA IIE GUERRE MONDIALE (JUILLET 1942 – FEVRIER 1943) de Jean Mabire : 1942-1943. Un an après l’attaque allemande contre l’URSS, la seconde offensive d’été des forces du Reich conduit les Allemands et leurs alliés roumains sur la Volga. Une gigantesque bataille – sans doute la plus meurtrière de la IIe Guerre mondiale – va opposer l’Armée Rouge et la Wehrmacht en un duel sans merci à Stalingrad.
Du 17 juillet au 18 novembre 1942, les forces allemandes engagent une offensive qui mène les soldats de Hitler jusqu’au cœur de la grande ville industrielle. Mais le 19 novembre, les armées de Staline lancent une fantastique contre-attaque qui aboutit le 2 février 1943 à la capitulation du maréchal von Paulus et des hommes placés sous son commandement. Les forces du Reich ont perdu 250 000 tués et près de 100 000 prisonniers dont 90 % ne reviendront jamais des camps soviétiques. La perte de Stalingrad marque l’échec définitif de l’attaque allemande contre l’URSS et constitue le grand tournant de la guerre. Désormais, à l’Est comme à l’Ouest, les Alliés vont progresser sur tous les fronts.
UN BLANC SANS RÉSERVE
de Serge Vermain dit des Argélas d’Arbouse : L’auteur n’est pas un littéraire ; c’est un observateur anonyme et un conservateur convaincu. Dans ce roman, il té­moi­gne de cette fin du bimillénaire, à l’apogée de cette civilisation chrétienne qui s’est suicidée sous ses yeux. Il analyse le rôle décisif joué par le peuple régicide (les Français) dans l’accélération du déclin de l’Europe chré­tienne.
Son témoignage est destiné aux générations futures qui auront la curiosité de savoir comment a involué leur langue, leur pays, leur culture et leur brillante civilisation. C’est aussi un insolent récit érotique, torride mais délicat. C’est un vibrant hymne à la féminité.
Un témoignage de la beauté et de grâce des femmes qui embellissaient nos vie, avant que ne s’impose leur enfermement prévisible.

Bonne lecture à tous !
Bien à vous,
Évelyne Cotinet
Responsable de la diffusion

PS. Nous vous rappelons que pour recevoir chaque mois, gratuitement, nos catalogues papiers – dont le prix de revient est extrêmement lourd pour notre trésorerie –, vous devez nous passer régulièrement des com­man­des.

Les éditions

Dualpha

Déterna

L’Æncre

Aencreslider

Téléchargement

Le catalogue

catalogue numéro 203 - novembre 2016

catalogue numéro 203 - novembre 2016

Vous pouvez recevoir nos catalogues mensuels de vente par correspondance sur simple demande en écrivant :

Francephi diffusion – Boite 37
16 bis rue d’Odessa
75014 Paris
(adresse postale uniquement)
Tél. 09 52 95 13 34
Fax. 09 57 95 13 34
Mél : diffusion@francephi.com

Soutien à Philippe Randa

Newsletter

Recevez mes derniers articles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d’activation!

Articles récents