L’Âge d’Icare

L’Âge d’Icare

L’Âge d’Icare

Giselher Wirsing

23,00  TTC

De la loi et des frontières de notre temps ; Ce que l’aviation a changé ; L’Europe, à la croisée des chemins ; Politiques continentales contre nihilisme uniformisateur ; La nouvelle révolution copernicienne.

Information Complémentaire

Poids 208 kg
Genre

Essai

Auteur

Giselher Wirsing

Description du produit

De la loi et des frontières de notre temps ; Ce que l’aviation a changé ; L’Europe, à la croisée des chemins ; Politiques continentales contre nihilisme uniformisateur ; La nouvelle révolution copernicienne.
Asservissement culturel et déracinement s’étendent sur le monde : ce sont les armes d’un nouvel ennemi planétaire qui vise à uniformiser les peuples. Grâce aux progrès de la technique, un tel objectif est devenu possible. Ne vivons-nous pas à l’âge d’lcare, l’âge du vol et de l’aviation, qui voit les distances raccourcies et les peuples au contact d’un continent à l’autre ? Pour autant, le « village global » n’est pas inévitable : il y a une autre façon de penser la technique. Et contre cet ennemi se dressent encore des valeurs durables, immuables, inaltérables. Cependant, si elles venaient à décliner, le soleil ne brillerait plus sur le genre humain qui donna à l’Europe trente siècles d’Histoire : il n’éclairerait qu’un troupeau bêlant, fier d’avoir piétiné tous ceux qui s’opposèrent au nivellement. Quel type d’homme saura relever le défi, donner un sens à la technique et triompher du Nihilisme déchaîné ?
Écrit en 1943, ce livre est marqué par les événements de son temps. Publié en 1944 dans une Allemagne où le papier était presque introuvable, englouti dans l’apocalypse de 1945, il aurait pu disparaître à jamais. Mais à l’heure où nous sommes appelés, en Europe et dans le monde, à choisir notre destin de manière irrévocable, la clairvoyance, la profondeur et l’immédiateté de la vision de Wirsing rend sa publication plus que jamais nécessaire, bien au-delà des contingences.

Giselher Wirsing, est né à Schweinfurt, le 15 avril 1907. Diplômé en sciences sociales, célèbre journaliste et écrivain, il dirigea le quotidien munichois Münchner Neuesten Nachrichten de 1934 à 1943, avant d’éditer pour le compte du Commandement suprême de la Wehrmacht la revue Signal. Grand soutien après la guerre de Konrad Adenauer, il fut seize ans rédacteur en chef de l’hebdomadaire catholique Christ und Welt, le plus grand tirage des années 50 et 60 en Allemagne. Il est mort le 23 septembre 1975 à Stuttgart.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Âge d’Icare”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
12 + 15 =