Les Editions Dualpha

Accueil/Librairie/Les Editions Dualpha
  • Littérature et conspiration recense à partir de Platon et de sa caverne, jusqu’à Chesterton ou le binôme Céline-Bernays (découvrez ce chapitre très incisif) les grandes étapes du conditionnement des esprits, et la manière de le combattre qu’ont choisi les génies de nos littératures, en dépit des mensonges officiels.
  • Le 30 avril 1945, pour le monde entier, Adolf Hitler, Führer du IIIe Reich, a mis fin à ses jours, ainsi que son épouse Eva Braun. Et si cela n’avait pas été le cas ? Si Joseph Staline, maître de l’Union soviétique, en avait décidé autrement. Et si Staline avait ordonné à ses services de capturer à tout prix et secrètement Hitler avec la complicité de son secrétaire particulier Martin Bormann…
  • Gaston Couté (1880-1911), le poète auteur de La chanson d’un gâs qu’a mal tourné : poèmes inédits ou inconnus (Vide, Idylle beauceronne, Les draps de Fête Dieu, Les bonnes petites romances, l’écharpe à Manuel…), Couté dans Ma revue et Le Pioupiou de l’Yonne, Couté en politique, en Justice, en duel, à La Truie qui file ; les z’amis, les z’honneurs et un avatar.
  • Mais bien plus que d’éclairer qui que ce soit, la folle succession des sondages démontre désormais bien davantage la versatilité des engouements pour tel ou tel qui durent souvent moins que ce que ne durent les roses, fussent-elles socialistes. Ne serait-ce pas plus simplement le constat que formulait Charles Maurras lorsqu’il rappelait l’opposition régulière entre le pays réel et le pays légal ? D’affirmations péremptoires en contestations brumeuses, de récupérations politiques et amalgames hasardeux, bien malin qui peut désormais s’y retrouver… Tous irresponsables, tous coupables, tous comploteurs, peut-être pas… mais tous complices, sûrement !
  • L’auteur analyse l’évolution du malentendu qui a entouré le concept d’Algérie française, une controverse qui a allumé le feu des passions, puis provoqué l’incendie de la colère. L’ouvrage ne se limite pas à une étude historique. Il examine également de nombreux sujets qui enrichissent cet essai très documenté : les grandes réalisations de la France, les tréfonds de la culture musulmane, l’aventure poignante des Pieds-noirs, le sort affligeant des Harkis, la bataille du renseignement dans le combat contre le terrorisme, le traumatisme qui a frappé les militaires, les coups de maître audacieux de l’armée française sur le terrain, ainsi que les opérations de désinformation qui ont fabriqué des mythes mensongers à la gloire de la rébellion et qui sont aujourd’hui dénoncées par des intellectuels algériens (Boualem Sansal, Yasmina Khadra,...).
  • Au sud de l’Amazone, dans l’état brésilien du Piaui, Jacques de Mahieu a relevé et identifié les Sept-Villes, un lieu de culte qu’il attribue aux Vikings.
  • Rochefort, c’est le Second Empire, la Commune, le boulangisme, l’affaire Dreyfus, les scandales des décorations, de Panama, de l’emprunt russe. Rochefort incarne les excès de cette France de l’Empire à la Guerre de 1914. Rochefort le patriote est républicain puis maurassien, mais toujours libre. Ses amitiés sont de tous les bords politiques. Il est partout, il n’est nulle part. Il est Rochefort, le journaliste indépendant de tous les pouvoirs, de toutes les modes, de toutes les pressions.
  • Les mégalithes du Morbihan, dressés par les peuples sans écriture, mais pas sans croyances, m’ont poussée à m’intéresser au « gigantisme » comme forme idéale esthétique créée par l’orgueil et l’esprit de domination des humains. Dans une parfaite continuité, les Hommes de tous les temps et de toute culture ont fait et font preuve d’un courage et d’une audace remarquable pour laisser à la postérité des traces de leur passage sur terre.
  • L’épopée des Templiers est l’une des plus grandes parmi les aventure humaines. Elle ne cesse d’intéresser le public, voire de le passionner, à juste raison ! Cependant, pour en bien saisir le caractère, il faut la débarrasser de ses prétendus mystères ; d’autre part la replacer dans le contexte d’une époque où la foi était vécue au quotidien, où chacun aspirait à un idéal de perfec­tion.
  • L’auteur analyse le rôle décisif joué par le peuple régicide (les Français) dans l’accélération du déclin de l’Europe chrétienne. C’est aussi un insolent récit érotique, torride, mais délicat. C’est un vibrant hymne à la féminité.
  • Dans cette guerre civile de 1944-1945, voulue par les « Gaullistes » et les « Communistes », les assassinats d’un côté provoqueront en retour d’autres assassinats… L’assassinat de l’Amiral Darlan peut être considéré comme le signal envoyé par les Gaullistes vis-à-vis du reste de la France. Nous ne nous dirigerons pas vers une vaste réconciliation natio­nale, dont seraient exclus seulement les traîtres et autres assassins. Dans cette guerre civile voulue par les Gaullistes et les Communistes, les assassinats d’un côté provoqueront en retour d’autres assassinats.
  • Biblio Magica

    35,00  TTC
    À travers la lecture d’un cahier inédit de vingt-quatre pages (reproduit en fac-similé) rédigé par le magicien amateur Adolphe Blind (1862-1925), relatif à sa légendaire bibliothèque genevoise, cet ouvrage propose une approche, englobant toutes les acceptions de l’adjectif « magique ». Le travail du professeur Magicus entreprend un relevé systématique de livres dans lesquels s’entrecroisent tous les courants d’une époque, oscillant entre les avancées spectaculaires de la science, et un attrait grandissant pour le surnaturel. 402 notices (les sources de Magicus) augmentées de 1150 références bibliographiques, citent ou détaillent des œuvres aux contenus quelquefois très inattendus.
  • Ranucci le monstre angélique - Seznec un meurtrier sans aveu : Deux auteurs, Bernez Rouz et Gérard Bouladou, ont repris l’enquête à zéro en partant des pièces du dossier judiciaire. Leurs conclusions sont accablantes pour les deux hommes et pour les entreprises de manipulation qui cherchent à les blanchir.
  • Un Bistrot hors du temps, un Café historique. Tel le petit village gaulois imaginé par Uderzo et Goscinny résistant à l’invasion romaine, le café Aux Sportifs réunis maintient le cap contre vents et marées depuis le début des années 50 à Paris au 75 de la rue Brancion. Certes, le quartier n’est plus le même. Les abattoirs et le marché aux chevaux d’en face ont fermé leurs portes monumentales, les vitriers sont devenus aussi invisibles que leurs glaces, et les marchands des quatre-saisons dont les voitures offraient une fête permanente de couleurs fraîches et de senteurs ne stationnent plus le long des trottoirs. Préface de Jean-Paul Belmondo.
  • Dans "Les origines du rituel dans l’Église et dans la Maçonnerie" – suivi par “Le phare de l’inconnu”, “Occultisme pratique”, “La théosophie est-elle une religion ?” , Helena Blavatsky soutient que le Christianisme et la Franc-maçonnerie n’ont pas été créés ou inventés par leurs fondateurs respectifs, mais sont la progéniture hybride des cultes païens et des anciens mystères.
  • Fruit d’une collaboration entre l’historien français Jean-Claude Rolinat et l’activiste québécois Rémi Tremblay, cette réédition actualisée de Nationalisme québécois et Canada français représente la synthèse de deux perspectives différentes. Deux générations, mais également deux nations séparées par un océan se rencontrent ici par amour de la Francité.
  • Qui a conçu ce "Projet SCSE" ? Et quel est son véritable but ? Et qu’est-ce qui se cache derrière ces initiales ? Une version inversée de l'exode de 1962 ? Et, si c'est cela, comment se fera cette fois ce grand déplacement de population, ce grand rembarquement ? Quand l’histoire s’emballe et que les hommes politiques en ont perdu le contrôle, tout peut arriver… Même une issue aussi inattendue qu’inespérée !
  • Le professeur de Mahieu apporte avec ce livre les preuves formelles de l’arrivée, cinq siècles avant Christophe Colomb, des Drakkars Vikings en Amérique. Le grand voyage du Dieu­-Soleil, c’est la magnifique épopée des drakkars partis à la conquête du Nouveau Monde. C’est l’exploration et l’occupation des terres inconnues. C’est, enfin, un livre à grand spectacle doublé d’une recherche passionnée, minutieuse et savante. Une contribution magistrale à l’histoire pré­colombienne de ce continent.
  • La fin d’un monde

    39,00  TTC
    L’An 1914 : la guerre dont tout le monde voulait. La conception que l’on se fait, de nos jours, de l’année fatidique 1914 reste encombrée d’idées reçues, fausses pour la plupart. L’été 14 est à la fois le triomphe des chauvinismes presque partout en Europe et la saison du massacre pour des centaines de milliers de soldats français et russes, à un moindre degré allemands, menés à l’abattoir par des officiers inaptes aux conditions de la guerre moderne, où les machines à tuer dictent leur loi.
  • Les oiseaux de la colère résume la passion de Marie-Simone Poublon pour l’écriture, les animaux et la nature au travers d’une histoire vraie, émouvante, qui amène à s’interroger sur la société et la politique.
  • À l’époque où le matérialisme fanatique proclamait ses anéantissantes doctrines, Papus l’un des plus éminents des Maîtres de l’occultisme, animé d’une profonde compassion pour ceux qu’affligeaient l’idée de la mort et la crainte du néant, écrivit son attachant ouvrage consacré au troublant problème des vies successives…
  • Le combat héroïco-comique et chaotique de Donald Trump contre le lobby technocratique américain finit ainsi par revêtir une dimension mythologique. Il manifeste aussi, alors que l'Europe sombre dans un nihilisme obtus, le grand réveil américain. Ce livre décrit la lutte de Donald Trump et la revanche du peuple américain contre sa propre matrice.
  • Aucun ou­vrage n’existait sur les termes et expressions, tout autant que l’argot utilisés par les soldats d’élite du Monde entier : ce long travail d’érudit méri­tait d’être porté à la connaissance d’un public qui saura l’apprécier comme il se doit…
  • Cette étude présente dans leur logique, des éléments épars, connus ou méconnus, et les assortis de commentaires et analyses de personnalités réputées pour l’intérêt qu’elles ont porté aux ­événements sur cette phase de la Guerre d’Algérie qui s’étend d’octobre 1958 à juin 1960.