Chroniques Hebdomadaires

/Chroniques Hebdomadaires
1805, 2016

Haro sur le Baupin !

mai 18th, 2016|Chroniques Hebdomadaires|

Philippe Randa

 

Député de Paris depuis 2012, ancien dirigeant national d’EE-LV, ancien adjoint au Maire de Paris et désormais ancien Vice-président de l’Assemble nationale – à l’heure où sont écrites ces lignes, il vient de renoncer à cette fonction pour mieux se consacrer à sa défense – Denis Beaupin est accusé par plusieurs femmes, souvent anciennes camarades politiques, de harcèlements sexuels. Vilaine affaire ! […]

2603, 2016

Le premier site de réinformation européenne : Eurolibertés

mars 26th, 2016|Chroniques Hebdomadaires|

Entretien avec Philippe Randa, directeur du site EuroLibertés (http://eurolibertes.com/)…

(Propos recueillis par Aliéonor Marquet)

 

« Autrefois, on dénonçait la “cinquième colonne” ;
aujourd’hui, on parle de “lobby”,
c’est plus politiquement correct…
ou moins americanophobe,
moins suspect de “conspirationisme” ! » […]

1202, 2016

Discrimination universitaire

février 12th, 2016|Chroniques Hebdomadaires|

par Philippe Randa.

Cacher les quotas ethniques ou les utiliser pour lutter contre la discrimination raciale et sociale ? La question hante certains esprits…

Aux États-Unis, l’usage courant de tels quotas permet une plus grande diversité ethnique, à défaut de sociales, parmi les étudiants… alors qu’ils sont quasi-mystiquement interdits en France : François Fillon, en septembre dernier, ne parlait-il pas de « tabou » à faire « sauter » ? […]

1101, 2016

Vaines polémiques ?

janvier 11th, 2016|Chroniques Hebdomadaires|

Philippe Randa

Décidément, plus une loi concerne un nombre restreint d’individus, plus elle déclenche de polémique. […]

2312, 2015

« Toujours trompés, toujours contents »… oui, mais !

décembre 23rd, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

Dr Bernard Plouvier – Philippe Randa

 « Toujours trompés, toujours contents » : telle pourrait être la devise des électeurs de tous pays, en toute époque où l’on a consulté le « bon peuple ». Pourquoi s’en étonner ?

[…]

1612, 2015

Pauvre FN solitaire… vraiment ?

décembre 16th, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

 

L’union fait la force, dit-on, même si elle est faite de tout et de n’importe quoi, du mariage forcé entre untel et machin chose ! Oui, mais… […]

312, 2015

La panique des professionnels de la subvention

décembre 3rd, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

La chronique barbare de Philippe Randa

Sus au Front national ! Les patrons s’y mettent, donc ! Après les journalistes et les artistes… Enfin ! Pierre Gattaz, « le » patron sensé parler au nom de tous les autres dirigeants et « les » « artistes » tout aussi sensés parler au nom de « tous les autres » saltimbanques ! Ça en fait des guillemets, lourds de signification sur le poids réel de ces auto-proclamés porte-paroles de leurs « business » bien particuliers, davantage que de leurs professions respectables, bien évidemment, mais tellement dévoyées par ces vautours. […]

2811, 2015

« Plus jamais ça ! »… en attendant « l’After » !

novembre 28th, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

Philippe Randa

Après les sanglants attentats du 13 novembre dernier, le débat fait rage sur l’utilité réelle, mais surtout les conséquences éventuelles de l’instauration de l’État d’urgence, décrété par le Président de la République française : nos libertés, pour ne pas dire LA liberté, serait-elle plus gravement menacée encore par des restrictions momentanées de notre expression ou de nos déplacements que par les Kalachnikovs des Fous d’Allah ? […]

1711, 2015

Après la sanglante tragédie, l’insupportable comédie

novembre 17th, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

Philippe Randa

Un traducteur français avait imposé, dans la célèbre série des années 60 du siècle dernier Le Prisonnier, la phrase « Bonjour chez vous » comme apostrophe de « souhait par politesse »… Va-t-on voir de même l’apostrophe « Bon courage » devenir l’usage à venir ? […]

1011, 2015

Mesquines considérations financières

novembre 10th, 2015|Chroniques Hebdomadaires|

Le coup d’œil de Philippe Randa

(paru dans le quotidien Présent)

 

Il y a pas que les feuilles mortes qui se ramassent encore à la pelle à la fin de l’automne, il y aussi les SDF qui se rappellent déjà à nos mauvais souvenirs. […]