Le National-Socialisme et la Tradition Indienne

Savitri Devi Mukherji

11,00

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Date

01/03/2004

Collection

Les Cahiers de la Radicalité

Pages

108

Dimensions

120 x 195

ISBN/EAN

9780954465223

Format

Livre

Autre

no. 2 de la collection

Dos

Broché

Description

Dans LE NATIONAL-SOCIALISME ET LA TRADITION INDIENNE, Savitri Devi Mukherji résume ses thèses et montre quels sont les liens qui ont existé entre l’hitlérisme et l’hindouité. Son texte, qui intéressera tant les militants que les chercheurs en histoire des idées, est complété par des contributions de l’évolien Vittorio de Cecco, de l’universitaire italien Claudio Mutti et de Christian Bouchet qui relate sa rencontre avec la  » missionnaire du paganisme aryen « .

Savitri Devi, ces deux prénoms – profondément symboliques – signifient “La puissance du Soleil ». Ils ont été portés par une française dont bien peu se souviennent qu’elle se nommait Maximine Portas.

Installée en Inde en 1932, après de brillantes études universitaires, la jeune européenne y épousera un brahmane – Asit Krishna Mukherji – et participera à la lutte pour l’indépendance de ce pays au sein du courant le plus radical du nationalisme indien.

Du lendemain de la seconde guerre mondiale à son décès au début des années quatre vingt, elle vivra entre deux mondes : l’Europe et le sous-continent indien. Dans chacun de ceux-ci, elle mènera le même combat pour la défense de la race aryenne.

Auteur de nombreux ouvrages, dont le célèbre SOUVENIRS ET RÉFLEXIONS D’UNE ARYENNE qui fut longtemps interdit à la vente en France, elle deviendra une référence mythique pour beaucoup. En présentant, dans ses écrits, Adolf Hitler, comme un avatar du dieu Vishnu, elle contribuera à la naissance d’une interprétation religieuse et ésotérique du national-socialisme.