Jaurès – Le mythe et la réalité

26,00

Vous croyiez savoir, sinon tout, au moins presque tout sur Jean Jaurès, icône républicaine, laïque et obligatoire, assassiné le 31 août 1914 ? Oubliez tout.  Bernard Antony nous livre un autre « monument Jaurès », bien différent de celui figé pour l’éternité au Panthéon. Une passionnante histoire, non seulement de Jaurès, mais aussi de l’avant-guerre

Description

Vous croyiez savoir, sinon tout, au moins presque tout sur Jean Jaurès, icône républicaine, laïque et obligatoire, assassiné le 31 août 1914 ? Oubliez tout.  Bernard Antony nous livre un autre « monument Jaurès », bien différent de celui figé pour l’éternité au Panthéon.

Loin de l’image d’Épinal qui raconte aux enfants des écoles républicaines, laïques et obligatoires elles aussi, mais aussi aux grandes personnes sommées de chanter le los du tribun de Carmaux, Barnard Antony, qui est un « pays » de Jaurès, s’est livré à un véritable travail d’investigateur.

Et il nous le montre dans sa famille, dans ses études (de Castres à la rue d’Ulm), en amoureux transi, en élu du Midi albigeois, mais aussi, très vite, en idéologue féroce dont l’acharnement contre l’Eglise catholique passe l’entendement.

Conçue en deux parties, « Histoire de Jaurès » et « Jaurès l’“historien” », cette étude, très fouillée, est la toute première du genre. Enkysté dans une utopie archaïque et dans une aversion antichrétienne militante et constante, c’est un « autre » Jaurès que l’on découvre là. Dans son effrayante authenticité.

« S’il y a un personnage de légende pour la gauche française, c’est bien Jean Jaurès. Brillant universitaire, tribun truculent, fondateur de L’Humanité, et, pour couronner le tout, assassiné à la veille de la Grande Guerre… Rien ne manque. À tel point que, bien au-delà de la gauche, la figure de Jaurès suscite de l’admiration. À la veille du centenaire de la mort de Jaurès, Bernard Antony publie un ouvrage qui montre pourquoi cette admiration est méritée. Mais aussi les faces moins reluisantes du tribun de Carmaux, notamment sa haine anti-chrétienne et son goût pour les terroristes de 1793. Une passionnante histoire, non seulement de Jaurès, mais aussi de l’avant-guerre » (Les 4 Vérités Hebdo).

 

Du même auteur,
chez le même éditeur

Pour en finir avec le « pays cathare »
Jaurès – Le mythe et la réalité

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Xénophon

Pages

290

Prix

26

Date

10/10/2012

Format

Livre

Isbn/Ean

9782357910430