Le Roman de Marie-Antoinette (I. La belle de Vienne)

Éric Leclercq

33,00

Même si elle fait des erreurs, Marie-Antoinette n’en est pas moins la cible des folliculaires et de la Franc-maçonnerie qui déversent leur haine la plus implacable contre elle. En 1785, l’Affaire du Collier, exploitée à merveille par les Illuminati et ceux qui veulent la tête de la Reine, va définitivement souiller Marie-Antoinette et la perdre aux yeux des Français. Attaquée de toutes parts par les ennemis de la Monarchie et faisant face à la crise avec un époux trop faible face à ceux qui les tuent à petit feu, Marie-Antoinette fait contre mauvaise fortune bon cœur et s’arme de courage pour faire face à l’adversité.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

426

Prix

33

Date

10/07/2020

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744848

Description

Marie-Antoinette est au Paradis.

Elle décide de prendre sa plus belle plume pour nous raconter toute sa vie.

Avec une indiscutable objectivité, elle se souvient de son enfance, à Vienne, lorsqu’elle était sous l’autorité de sa mère, l’Impératrice, Marie-Thérèse d’Autriche.

Cette jeunesse insouciante aurait encore bien duré lorsqu’arrive l’année 1770 où Marie-Antoinette vient en France pour épouser le futur Louis XVI.

Dès le début va s’installer entre les deux époux une réelle difficulté de communication, ce qui fera que le mariage ne sera consommé que sept ans plus tard.

1774 surgit avec la mort de Louis XV, et les difficultés pour Louis XVI et Marie-Antoinette qui montent sur le trône de France.

Même si elle fait des erreurs, Marie-Antoinette n’en est pas moins la cible des folliculaires et de la Franc-maçonnerie qui déversent leur haine la plus implacable contre elle.

En 1785, l’Affaire du Collier, exploitée à merveille par les Illuminati et ceux qui veulent la tête de la Reine, va définitivement souiller Marie-Antoinette et la perdre aux yeux des Français.

Attaquée de toutes parts par les ennemis de la Monarchie et faisant face à la crise avec un époux trop faible face à ceux qui les tuent à petit feu, Marie-Antoinette fait contre mauvaise fortune bon cœur et s’arme de courage pour faire face à l’adversité.

 

Né le 3 juin 1972, Éric Leclercq demeure à Caen. Il écrit depuis l’âge de 13 ans et se consacre à la rédaction de récits historiques. Il a consacré des ouvrages à Louis XIV, Charlotte Corday, Guillaume le Conquérant, mais aussi à Richelieu, Aliénor d’Aquitaine, Jean sans Terre et Richard Cœur de Lion, sans oublier Isabeau de Bavière. Dans ce second tome du Roman de Marie-Antoinette, l’auteur donne la parole à une Reine incomprise en s’appuyant sur des sources sûres. Sur la photo, l’auteur était habillé en Guillaume le Conquérant à l’occasion d’une présentation de son ouvrage sur celui-ci.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Le Roman de Marie-Antoinette (I. La belle de Vienne)
Le Roman de Marie-Antoinette (II. La Reine dans la tempête)