Les Carnets d’un apothicaire

Pierre Hamel

29,00

Préface de Charles Le Quintrec.

(Prix 2008 Défense de la langue française –Toulouse. Drôle, léger, surprenant, comme le sont parfois les rencontres avec les clients, les discussions avec les représentants des laboratoires, ce recueil est  pratique et sérieux, comme pourraient l’être un manuel de gestion et un bréviaire pour éviter au pharmacien les tracas quotidiens. Le style, agréable, rend cet insolite lexique, émaillé de nombreuses anecdotes trouvant leur source dans le vécu, accessible à tous : pharmaciens, préparateurs, professionnels de santé, représentants, mais aussi toute personne curieuse des choses de la santé.


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

270

Prix

29

Date

10/11/2017

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743469

Description

Préface de Charles Le Quintrec.

Cette nouvelle édition, revue, des Carnets d’un apothicaire, à l’époque préfacés par Charles Le Quintrec et Prix 2008 Défense de la langue française –Toulouse, paraît à l’occasion de la sortie du tome II qui, lui, est entièrement consacré aux manifestations des professionnels de santé et abondamment illustré.

Ce premier tome, ainsi que l’écrivait un grossiste en pharmacie, est drôle, léger, surprenant, comme le sont parfois les rencontres avec les clients, les discussions avec les représentants des laboratoires, pratique et sérieux, comme pourraient l’être un manuel de gestion et un bréviaire pour éviter au pharmacien les tracas quotidiens.

Le style, agréable, rend cet insolite lexique, émaillé de nombreuses anecdotes trouvant leur source dans le vécu, accessible à tous : pharmaciens, préparateurs, professionnels de santé, représentants, mais aussi toute personne curieuse des choses de la santé.

Savez-vous que tout le monde parle des pépins de pomme, mais qu’il faudrait dire des amandes ? que la feuille (attenante à la tige) des tisanes d’artichaut n’est pas la bractée (que l’on retrouve dans nos assiettes) ? que les teintures mères homéopathiques ne sont ni des teintures mères ni homéopathiques ?

Connaissez-vous le sens de balsamyrrhé, expressiste, glorifieur, courriéleur, faire pousser de la fonte, pianoter sur le Game Boy, encaisser au cul du camion, coupure de visite, ou encore faire le switch ?

Docteur en pharmacie, auteur d’une quinzaine de livres, titulaire d’officine depuis trente-sept ans, Pierre Hamel a publié de multiples articles dans la presse professionnelle. Diplômé de la faculté des sciences ainsi qu’en analyse appliquée au contrôle des médicaments, en phytothérapie, licencié de philosophie, certifié en gestion (IAE), en orthopédie, formé au Centre d’Études et de Recherche sur l’Appareillage des Handicapés, c’est cinquante ans d’expérience que ce praticien a distillé dans son dictionnaire.

Du même auteur
chez le même éditeur

Les Blouses Blanches sur le pavé (les Carnets d’un apothicaire II), dictionnaire.