De Codreanu à Ceausescu. Parallèles roumains

Denise Pop

31,00

Introduction de Bernard Plouvier

À travers l’engagement de son mari en Roumanie durant l’immédiat avant-guerre et la IIe Guerre mondiale, ce récit est un remarquable témoigna­ge sur un pays de culture latine, qu’une élite, composée d’ardents patriotes honnêtes et sincères, a voulu faire entrer dans le monde moderne…

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

380

Prix

31

Date

10/10/2011

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353742073

Description

Introduction de Bernard Plouvier

À travers l’engagement de son mari en Roumanie durant l’immédiat avant-guerre et la IIe Guerre mondiale, ce récit est un remarquable témoignage sur un pays de culture latine, qu’une élite, composée d’ardents patriotes honnêtes et sincères, a voulu faire entrer dans le monde moderne, sans sacrifier le très riche héritage d’une tradition multi-séculaire.

Denise Pop apporte des informations fort utiles à tous ceux qui sont passionnés par l’histoire véridique, encore si mal connue, de cette période, mais elle est plus que cela. Elle met en opposition deux époques qui se sont succédées sans interruption notable.

En première partie (fondée sur les récits de son mari Grig), le livre raconte les espoirs déçus des militants de la très stupidement calomniée Garde de Fer, ces hommes qui voulaient moderniser leur patrie en préservant leur foi et leur passé. La seconde, dans laquelle elle nous présente ce qu’elle a vu, entendu et vécu dans la Roumanie de Nicolas Ceausescu, met en scène l’im­monde tyrannie marxiste, où de ridicules despotes voulurent faire renoncer un peuple à ses traditions, sous prétexte de l’engager dans la voie du « matérialisme historique », obtenue grâce à une mythique « dictature du prolétariat », en réalité la tyrannie d’une caste d’incapables et corrompus.

De nos jours, débarrassée de l’ignominie communiste, la Roumanie est un pays appauvri, mais elle a retrouvé sa fierté nationale et commence à renouer avec son passé. Il est important, pour la jeune génération, de savoir ce qui s’est réellement passé durant les années 1935-1945 puis dans les années 1975-1989, en sortant de l’absurde manichéisme des narrations con­ven­tionnelles, trop respectueuses de dogmes erronés. Ce livre est une œuvre de salubrité historique.

 

Docteur ès-lettres, Denise Pop fut enseignante et cher­cheur à l’école des hautes études en sciences socia­les de Paris. Son violon d’Ingres : la peinture.

Du même auteur
Aux éditions Dualpha

De Codreanu à Ceausescu – Parallèles roumains, 2011, préface de Bernard Plouvier
De Chanvre et de soie, 2014
Quand éclatent les bulles, 2015