Le gymnase du cheval

35,07 TTC

Auteur : Gustav Steinbrecht
ISBN : 9782353746293
Nombre de pages : 422
Date : 10/12/2023
Format : Livre

Préface de Francis Stuck
Gustav Steinbrecht détaille dans son ouvrage une progression du dressage du cheval basée sur les principes de base de rectitude et d’impulsion. La première partie est consacrée à la description de la position correcte du cavalier et des aides avec lesquelles il peut diriger sa monture. Il donne ensuite les objectifs du dressage qui consistent en des exercices systématiques de gymnastique afin de permettre aux muscles du cheval d’équilibrer sa masse dans toutes les circonstances rencontrées lors de la pratique équestre, et donc de pouvoir se déplacer avec régularité et fluidité. Cette gymnastique se base sur une analyse approfondie de la dynamique du mouvement du cheval, mais dans le respect de son tempérament et de sa sensibilité.

UGS : 9782353746293 Catégories : , Étiquettes : , , , , , ,

Description

Préface de Francis Stuck

Gustav Steinbrecht détaille dans son ouvrage une progression du dressage du cheval basée sur les principes de base de rectitude et d’impulsion.

La première partie est consacrée à la description de la position correcte du cavalier et des aides avec lesquelles il peut diriger sa monture. Il donne ensuite les objectifs du dressage qui consistent en des exercices systématiques de gymnastique afin de permettre aux muscles du cheval d’équilibrer sa masse dans toutes les circonstances rencontrées lors de la pratique équestre, et donc de pouvoir se déplacer avec régularité et fluidité. Cette gymnastique se base sur une analyse approfondie de la dynamique du mouvement du cheval, mais dans le respect de son tempérament et de sa sensibilité.

Le cheval est considéré comme un tout harmonieux dont chaque partie collabore. Pour cette raison, Steinbrecht critique les exercices à l’arrêt préconisés par la nouvelle école française et notamment François Baucher, considérant que le mouvement, qui part de l’arrière-main du cheval, est la qualité caractéristique du cheval.

Le traité de Steinbrecht est considéré comme un des plus représentatifs de l’école allemande de dressage. En dépit de nombreux clichés et de quelques dérives dans l’approche physique coercitive du cheval, il prouve que le fondement incontestable de l’équitation allemande s’appuie sur une sagacité profonde et un total respect de l’animal.

Gustav Steinbrecht (1808-1885) est un écuyer allemand. Il entreprit des études de vétérinaire qu’il acheva en 1834. Au cours de ces études à Berlin il découvrit l’équitation dans l’écurie du maître Louis Seeger (1794-1865). C’est lors­qu’il termina ses études qu’il décida d’embrasser la carrière d’écuyer. Entre 1841 et 1849 Steinbrecht travailla dans un manège à Magdebourg. Il revint à Berlin pour travailler chez son maître Seeger en 1849, il épousa la niè­ce de ce dernier. En 1859, Il prend la direction de manège de Dassau. En 1865 il revient définitivement à Berlin. A partir de 1860 Steinbrecht rédige une série de notes qui constituent la base de son seul et unique ouvrage Le Gymnase du cheval (Das Gymnasium des Pferdes). Ayant entreprit la rédaction de cet ouvrage alors qu’il était déjà assez âgé il ne peut le finir et confie la rédaction de la fin du livre à l’un de ses meilleurs élèves, Paul Plinzner (1852-1920). L’ouvrage a été publié en 1886.

Dans la même collection

L’équitation, colonel Aloïs Podhajsky, préface de Francis Stuck
Le gymnase du cheval
, Gustav Steinbrecht , préface de Francis Stuck

Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Equus