Piaf, la môme en noir

Jean Jour

29,00

Édith Piaf n’avait l’air de rien, et pourtant elle fut tout, de la chanteuse miséreuse qui tournait dans les rues et les cours, à la vedette connue du monde entier : la Môme Piaf a imposé dans la chanson un nom qui éclate comme un coup de fouet. À travers interviews, reportages, souvenirs, son existence en dents de scie, qui a morcelé ses trop peu nombreuses années d’éblouissants succès, laisse sur une faim : celle de ne pas en savoir assez sur un des grands mythes de notre temps.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine des héritages

Pages

240

Prix

29

Date

10/10/2019

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744428

Description

Édith Piaf n’avait l’air de rien, et pourtant elle fut tout, de la chanteuse miséreuse qui tournait dans les rues et les cours, à la vedette connue du monde entier : la Môme Piaf a imposé dans la chanson un nom qui éclate comme un coup de fouet.

Cet oiseau pour le chat, ce piaf du trottoir deviendra une des plus grandes dames du Music-hall français, à force de ténacité, d’acharnement, d’obstination envers elle-même et envers les autres. Pygmalion féminin, mangeuse d’hommes, dévoreuse et faiseuse de talents, elle a marqué un demi-siècle de sa voix inimitable, laissant l’empreinte d’une vie où les plus grands malheurs ont alterné avec les plus grands bonheurs. Ses amours contrariées, ses rencontres hétéroclites, son alcoolisme, sa détresse et sa solitude, auraient pu permettre d’écrire un roman populiste à la Zola, mâtiné de faux Delly.

Et pourtant, cette petite dame en noir a fabriqué tout ce que la chanson française compte encore de talents actuels devenus classiques.

À travers interviews, reportages, souvenirs, son existence en dents de scie, qui a morcelé ses trop peu nombreuses années d’éblouissants succès, laisse sur une faim : celle de ne pas en savoir assez sur un des grands mythes de notre temps.

 

Journaliste, Jean Jour (1937-2016) est né sur l’île d’Outremeuse, à Liège, patrie de Simenon, et en a retenu tout le côté pittoresque. Il est l’auteur d’une cinquantaine de livres très divers et a traduit plusieurs romans américains.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Robert Denoël, un destin, préface de Marc Laudelout
Simenon, romancier-nu, 2018, 2e éd.
Piaf, la môme en noir, 2019, 2e éd.