Regards sur la République Sociale Italienne (l’Italie républicaine)

18,00

Un re­portage vécu sur le nouveau régime mussolinien de la Républi­que Sociale Italienne, suite à la paix séparée d’une par­tie de l’armée avec les Alliés. Né en 1914. Georges Guil­baud, membre du PPF de Jacques Doriot en 1941, a été dirigeant de L’Écho de la France en 1944. Marié à Maud de Belleroche il est nommé en 1944 Am­bassadeur auprés de Mussolini.

Description

Né en 1914. Che­mi­not, communiste jusqu’en 1938, il est un des diri­geants de l’Alliance fran­çaise au Caire, puis membre du PPF de Jacques Doriot en 1941, dirigeant de L’Écho de la France en 1944.

Pierre Laval et Paul Marion, alors Secrétaire d’État à l’Information, l’envoie en Tunisie, le char­­­ge en novembre 1942 de faire de la pro­pa­gan­de anti-alliée à Tunis pour le compte de l’État fran­­çais. Avec l’aide du résident général, l’ami­ral Es­teva, Guilbaud prend en main Radio-Tunis et Tunis-Journal, fonde un Comité d’unité d’ac­­tion révolutionnaire.

Marié à Maud de Belleroche (auteur du Ballet des crabes, éditions Dualpha), il gagne Sigmarin­gen en 1944 et est nommé Ambassadeur auprés de Mus­solini en octobre de l’année. Il gagne l’Es­­pa­gne en avril 1945, puis l’Argentine où il de­vient conseillé pour l’Administration auprès du président Juan Domingo Perón.

Il s’établira ensuite en Suisse.

Regards sur l’Italie républicaine, ici republié sous le titre plus explicatif de Regards sur la Républi­que So­ciale Italienne (l’Italie républicaine) est un re­portage vécu sur le nouveau régime mussoli­nien de la Républi­que Sociale Italienne, suite à la paix sé­parée d’une par­tie de l’armée avec les al­liés.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

100

Prix

18

Date

10/02/2010

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360060108