Bibliographie de la Guerre d’Algérie (1954-1962) – volume 3

Maurice Sarazin

37,00

Ouvrages en langue française parus en 2015 et 2016 comprenant aussi un complément au Volume 2 et la Bibliographie des ouvrages concernant l’Algérie, période française, parus de 2010 à 2016. 

Cet ouvrage bibliographique rassemble des titres de livres, classés par ordre alphabétique des auteurs, concernant l’histoire de l’Algérie, période française – de la guerre de conquête à la guerre d’indépendance –, parus dans une certaine tranche chronologique, publiés par des éditeurs français, ainsi que par des éditeurs algériens (dans ce dernier cas, comprenant surtout le récit des exploits des combattants de l’indépendance, base du roman national et justification du pouvoir en place à Alger depuis 1962).

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine des Lettres

Pages

492

Prix

37

Date

10/04/2018

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743711

Description

Ouvrages en langue française parus en 2015 et 2016 comprenant aussi un complément au Volume 2 et la Bibliographie des ouvrages concernant l’Algérie, période française, parus de 2010 à 2016.

Au début des années 1830, la France monarchique prit pied sur la rive d’outre-Méditerranée, sur une terre sans appellation particulière, aux limites imprécises, et sur laquelle les Turcs d’Alger exerçaient une suzeraineté concrétisée par des collectes d’impôts.

Cette contrée à l’écart du monde civilisé occidental, était morcelée en tribus aux modes de vie archaïques, sans unité politique, régies en toutes choses par la loi musulmane. Après quelque hésitation, la France s’empara du pays. Il y eut alors la tentative d’Abd el Kader de créer un État, mais l’Émir n’aurait pu imposer son pouvoir aux tribus de l’Est (Constantinois) et n’aurait pu constituer qu’un royaume musulman, comme l’était le Maroc voisin. La France créa l’Algérie française, pays neuf, ancré dans la modernité. Dans l’été 1962, celle-ci disparut, après une douloureuse déchirure. La France s’aperçut alors qu’elle avait enfanté une nation arabo-berbéro musulmane.

Cet ouvrage bibliographique rassemble des titres de livres, classés par ordre alphabétique des auteurs, concernant l’histoire de l’Algérie, période française – de la guerre de conquête à la guerre d’indépendance –, parus dans une certaine tranche chronologique, publiés par des éditeurs français, ainsi que par des éditeurs algériens (dans ce dernier cas, comprenant surtout le récit des exploits des combattants de l’indépendance, base du roman national et justification du pouvoir en place à Alger depuis 1962).

Un index contient les noms des personnages, des lieux et de la grande variété des sujets traités, sur l’histoire de l’Algérie et l’histoire de la guerre d’indépendance, 1954-1962 ; par exemple : Code de l’indigénat, cuisine, enseignement, Force locale, Franc-Maçonnerie, littérature, mœurs et coutumes, « Paix des braves », pataouète, pèlerinage à la Mecque, syndicalisme, théâtre…

Ainsi, par-delà les discordes, l’Histoire peu à peu impose la réalité des faits.

 

L’auteur, nommé à la Bibliothèque nationale d’Alger dans un poste de bibliothécaire-adjoint en août 1957, a passé près de cinq ans dans cette ville, jusqu’à son retour en France en juin 1962.

 

Du même auteur
chez le  même éditeur

Bibliographie de la Guerre d’Algérie (1954-1962), volume 1, 2011
Bibliographie de la Guerre d’Algérie (1954-1962) volume 2, 2016
Bibliographie de la Guerre d’Algérie (1954-1962) volume 3, 2018