Brassens très connu, Brassens mal connu

Georges Ferrières

17,00

Préface de Gérard Letailleur.

Grâce à Brassens et à sa morale libertaire, tournée parfois en fables grivoises et amusantes, toute une génération a pris conscience, qu’il était important de dé­pas­ser les certitudes des idées reçues. Ayant pu côtoyer le maître, l’élève s’est fait un devoir de lui consacrer cet ouvrage où il nous révèle un Brassens assez peu connu du grand public.


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine du spectacle

Pages

132

Prix

17

Date

10/08/2017

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743353

Description

Préface de Gérard Letailleur.

Grâce à Brassens, toute une génération, sans jamais avoir ouvert un livre de poésie, s’est mise à chanter Musset, Ver­laine, Lamartine, Francis Jammes, Paul Fort, Banville, Ara­gon. Grâce à Brassens et à sa morale libertaire, tournée parfois en fables grivoises et amusantes, toute une génération a pris conscience, qu’il était important de ne pas jeter systématiquement l’anathème sur ceux que la société condamne et méprise, comme les voleurs ou les prostituées, bref de dé­pas­ser les certitudes des idées reçues et de renvoyer la peine de mort au magasin des antiquités.

Le public, néanmoins, a une méconnaissance du personnage, dans ce qu’il a de plus typique, donc de plus vrai ; on ne voit souvent en lui qu’un chanteur poète comme il en existe d’autres ; une sorte de vedette de la chanson…

Fidèle interprète de Georges Brassens depuis 1957, Georges Ferrières est lui-même chansonnier, auteur de plus de 250 chansons et poèmes.

« J’ai consacré ma vie à la poésie et toujours aimé chanter. Dans mon adolescence, je chantais Charles Trenet et, un jour, j’ai découvert Brassens. Ce fut pour moi une révélation. Alors j’ai voulu savoir… et avec ce livre, offrir aux lecteurs ce que j’ai appris de lui et ce qu’il m’a apporté d’extraordinaire… »

Ayant pu côtoyer le maître, l’élève s’est fait un devoir de lui consacrer cet ouvrage où il nous révèle un Brassens assez peu connu du grand public.