Meknès en 1950. La Cité impériale au milieu du XXe siècle

24,00

Préface de Marc Fumaroli de l’Académie française.

La ville de Meknès a pris son essor, dans un Maroc en formation, avec Moulay Ismaël, sultan magnifique, contemporain de Louis XIV. Elle a été réactivée avec le Protectorat et la pacification de l’Est du pays. En 1950, elle présente avec sa région une scène fondée sur une riche histoire, composite, très active et fertile. Un cadre géographique admirable, une cohabitation paisible et féconde méritaient cette reconstitution d’un tableau original, vivant, mais temporaire et révolu.

Description

Préface de Marc Fumaroli de l’Académie française

(M. Bénabou, J. Guérin, B. Hœrni, D. Mrejen coordinateurs)

La ville de Meknès a pris son essor, dans un Maroc en formation, avec Moulay Ismaël, sultan magnifique, contemporain de Louis XIV. Elle a été réactivée avec le Protectorat et la pacification de l’Est du pays. En 1950, elle présente avec sa région une scène fondée sur une riche histoire, composite, très active et fertile. Un cadre géographique admirable, une cohabitation paisible et féconde méritaient cette reconstitution d’un tableau original, vivant, mais temporaire et révolu.

Il intéressera ceux qui l’ont connu, mais également tous ceux qui aiment l’histoire ou se sentent concernés par la façon dont des communautés très diverses peuvent cohabiter et même fraterniser, collaborer et se moderniser, non sans frottements parfois, mais sans les affrontements violents ou durables observés ailleurs, encore de nos jours.

Après le succès de la première édition de Meknès en 1950, aujourd’hui épuisée, l’éditeur et les co-auteurs de cet ouvrage, tout emprunt de piété filiale, ont travaillé sur une seconde édition largement revue et augmentée de nouveaux souvenirs. Vous avez aimé la première édition?? Vous allez adorer la seconde !

« C’est donc un livre où l’histoire est au détour de chaque page. Mais aussi un témoignage de piété filiale. Avec des hommages, souvent émouvants, à tous ceux – et notamment des professeurs – qui ont contribué à faire de ces hommes et de ces femmes, de ces Meknassi, ce qu’ils sont devenus.

Dès le XVIIIe siècle, Meknès reçoit des visiteurs de marque : entre 1704 et 1712, Dominique Busnot, de l’ordre des Mathurins, venu négocier (en vain, d’ailleurs) la libération d’esclaves français ; l’historien John Winders, chargé de mission par George let (les Anglais eurent très tôt des vues sur le Maroc pour nous contrecarrer) ; plus tard, des ambassadeurs de Louis-Philippe ; Delacroix ; Pierre Loti, nous l’avons dit ; etc.

Dès les débuts du Protectorat Lyautey, qui est le créateur du Maroc moderne, demandera à l’architecte urbaniste Henri Prost (1884-1959) “d’imaginer” une ville nouvelle à côté de la ville ancienne. On y verra venir, là encore, des hôtes prestigieux : l’Américaine Edith Warthon, la romancière Henriette Célarié, Eleanor Roosevelt, etc.

Les lecteurs de la BD “Tanguy et Laverdure” de Charlier et Goscinny, se souviennent que le premier album de la série (et quelques autres ensuite), eurent très tôt des vues sur le Maroc pour nous contrecarrer) ; plus tard, des ambassadeurs de Louis-Philippe ; Delacroix ; Pierre Loti, nous l’avons dit ; etc.

Meknès ? Un pôle d’excellence. Et un grand témoin de l’amitié franco-marocaine » (Alain Sanders, Présent).

Les auteurs : nés autour de 1940, élèves du lycée Poeymirau, les auteurs se sont retrouvés, au terme de carrières très diverses, pour rassembler leurs souvenirs d’adolescence, en les confrontant entre eux et avec d’autres sources.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Xénophon

Pages

253

Prix

24

Date

10/10/2016

Format

Livre

Isbn/Ean

9782357910928