Un diplomate dans la tourmente

33,00

Après avoir complété sa formation en Orient, Rudolf Rahn, malgré la guerre, réussit à gagner Paris. Il part ensuite en mission secrète en Syrie où, enrôlé dans le contre-espionnage, il observe la politique britannique en Orient. Transféré à Buda­pest, il prend connaissance des problèmes des régions danu­biennes. Il réussit ensuite à se faire muter à Tunis où il couvre ­diplomatiquement la fin des combats de l’Afrika Korps. Nommé ambassadeur à Rome, il se voit confier la tâche difficile d’assurer le retour des troupes allemandes.

Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

382

Prix

33

Date

10/04/2014

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360060665

Description

Un Diplomate dans la tourmente décrit les différentes étapes décisives de la carrière de l’auteur, qui l’entraînèrent hors de l’environnement patriarcal d’une petite ville souabe vers les universités de Tübingen et de Heidelberg, puis vers Genève et la France.

Le passage à la vie politique est inévitable et toutes les condi­tions sont remplies pour l’orienter vers les Affaires étrangères : ampleur du regard, intuition de la mentalité étrangère, initia­tive, joie des responsabilités et alliance fervente avec le peuple vrai et le pays. Dans une rapide ascension, audace et imagina­tion conduisent le jeune diplomate jusqu’au fait de l’actualité.

Après avoir complété sa formation en Orient, Rudolph Rahn, malgré la guerre, réussit à gagner Paris. Il part ensuite en mission secrète en Syrie où, enrôlé dans le contre-espionnage, il observe la politique britannique en Orient. Transféré à Buda­pest, il prend connaissance des problèmes des régions danu­biennes. Il réussit ensuite à se faire muter à Tunis où il couvre ­diplomatiquement la fin des combats de l’Afrika Korps.

Nommé ambassadeur à Rome, il se voit confier la tâche difficile d’assurer le retour des troupes allemandes. Un dernière scène dramatique met fin à sa carrière diplomatique et à son combat pour l’honneur du nom allemand. La reddition de Rome et de l’Italie est sa dernière mission.

Cette vie, racontée dans un style émouvant et qui, d’aventure en aventure, atteignit son point culminant sous le IIIe Reich, ne se gaspilla pas dans de vaines ambitions et des candidatures pour des postes élevés. Rudolph Rahn s’est attaché à créer des points d’appui pour les quelques survivants de sa génération.

Ce livre devient ainsi un document sur une recherche inlas­sable de la voie d’un renouveau allemand.