La Franc-Maçonnerie sous la IIIe République

Henry Coston

27,00

L’auteur, spécialiste de la Franc-Maçonnerie et ouvertement opposé à celle-ci, étudie son rôle sous la IIIe République de la France, de la Commune à l’Ordre moral, de l’affaire Dreyfus à l’affaire des fiches, du Bloc national au Cartel des gauches, etc. Il fait porter la responsabilité de tous les maux de la société française de l’époque à l’influence excessive de la Franc-Maçonnerie du Grand Orient dont il dresse la liste des membres dans les différents gouvernements et détaille leur action.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Témoignages pour l'Histoire

Pages

230

Date

10/10/2019

Format

Livre

Isbn/Ean

9782368760413

Description

L’auteur, spécialiste de la Franc-Maçonnerie et ouvertement opposé à celle-ci, étudie son rôle sous la IIIe Répu­bli­que de la France, de la Com­mune à l’Ordre moral, de l’affaire Dreyfus à l’af­faire des fiches, du Bloc national au Cartel des gauches, etc.

Grâce à une documentation solide et consciencieuse, il dénonce un régime « d’ignominie et de mort », qui, né dans le premier désastre de Sedan, a trouvé son « juste châtiment » dans un second désastre, celui de la défaite de 1940.

Il fait porter la responsabilité de tous les maux de la société française de l’époque à l’influence excessive de la Franc-Maçonnerie du Grand Orient dont il dresse la liste des membres dans les différents gouvernements et détaille leur action.

Pour lui, « sous le couvert de Marianne, depuis la Commune jus­qu’au Ministère Paul Rey­naud, en passant par la dictature anticléricale de Gambetta et de Combes, les proconsulats “national” de Poincaré et “marxiste” de Léon Blum, c’est la Franc-Maçonnerie qui gouvernait. »

 

Henry Coston (1910-2001), membre de l’Action française à 16 ans, est l’auteur de nombreux livres. Les plus connus sont : Les 200 familles au Pouvoir, La Haute Banque et les trusts, Les Financiers qui mènent le monde, le Dictionnaire de la politique française (5 tomes), Le Journalisme en trente leçons, le Dictionnaire des Dynasties bourgeoises, Le Procès de Louis XVI, le Dictionnaire des pseudonymes (4 tomes). Rédacteur à L’Écho de la Presse, Carrefour, Monde et Vie, il a fondé en 1957, la revue Lectures Fran­çaises.