Alan Ladd, héros fragile

Jean-Paul Brunet

31,00

Préface de Jean Tulard, membre de l’Institut.

Spécialiste des rôles de durs à l’écran, Alan Ladd (1913-1964) fut l’un des acteurs américains les plus populaires du cinéma d’action des années 40 et 50 du siècle dernier. Il formait avec la blonde Vero­ni­ca Lake l’un des premiers couples mythiques du film noir américain.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine du spectacle

Pages

432

Prix

31

Date

10/09/2009

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353741359

Description

Préface de Jean Tulard, membre de l’Institut.

Spécialiste des rôles de durs à l’écran, Alan Ladd (1913-1964) fut l’un des acteurs américains les plus populaires du cinéma d’action des années quarante et cinquante. Il conquit la notoriété avec Tueur à gages (This Gun for Hire, 1942), interprétant un assassin angélique auquel sa prestance athlétique et son sourire énigmatique conféraient une séduction ambiguë. De plus, il formait avec la blonde Veronica Lake l’un des premiers couples mythiques du film noir américain.

Comme l’illustre sa filmographie riche d’une cinquantaine de titres, Alan Ladd, découvert par Orson Welles, tourna sous la direction des plus grands réalisateurs de son temps : Delmer Daves, Raoul Walsh, Michael Curtiz, Edward Dmytryk et George Stevens. Celui-ci allait d’ailleurs lui confier le plus beau rôle de sa carrière, celui de Shane, le mystérieux aventurier de L’Homme des vallées perdues (Shane, 1953), l’un des westerns d’anthologie de l’histoire du cinéma. La même année, la presse internationale lui décerna, aux côtés d’Esther Williams, le prix du « Golden Globe », récompense prestigieuse consacrant Alan Ladd comme l’acteur le plus populaire au monde. En 1954, Alan Ladd et Marilyn Monroe reçurent la Médaille d’or du magazine Photoplay les couronnant stars les plus populaires en Amérique du Nord.

Ce livre a pour objet de brosser le portrait d’une légende de Hollywood et de retracer sa carrière injustement oubliée de nos jours.

« On sait tout désormais sur Alan Ladd débarrassé des légendes – souvent noires – qui l’entouraient » (Jean Tulard, de l’Institut).

 

Parallèlement à une carrière d’universitaire et de lexicographe en Amérique du Nord, Jean-Paul Brunet, auteur de nombreux livres, brosse ici, en cinéphile averti, le portrait d’Alan Ladd, star immortelle de Hollywood.

Du même auteur
chez le même éditeur

Dictionnaire des Forces Spéciales. Dictionary of Special Forces ((français-anglais/anglais-français), 2016