Chroniques de l’Algérie française

25,00

Préface de Jean Bourdier

Pourquoi des nouvelles ? La première raison est liée directement à l’anonymat parfois imposé par la nature même des faits relatés. Comment, par exemple, pourrait-on dévoiler l’identité d’un clandestin devenu plus tard ministre ? La deuxième réside dans le souci de restituer les ambiances très caractéristiques nées d’événements non moins caractéristiques…

Description

Préface de Jean Bourdier

Des chroniques présentées sous la forme de nouvelles dont les héros sont certes des hommes, mais encore des animaux, voire des objets utilitaires, peuvent-elles con­tri­buer à éclairer l’Histoire quand bien même ne serait-elle vue qu’à travers le prisme, apparemment réducteur, de la vie quotidienne à une époque donnée ?

Une partie de la réponse réside dans la décision prise par le jury du prix « Mare Nostrum » qui a fait de Jean-Pierre Brun le lauréat du « témoignage vécu » pour les textes qui vous sont aujourd’hui proposés.

Mais alors, pourquoi l’auteur n’a-t-il pas choisi de recou­rir à la technique classique du simple témoignage ? Interrogé à ce sujet il a justifié la formule retenue pour deux raisons. La première est liée directement à l’anonymat parfois imposé par la nature même des faits relatés. Comment, par exemple, pourrait-il dévoiler l’identité d’un clandestin devenu plus tard ministre de la ve République ? La deuxième, bien plus importante à ses yeux, réside dans son souci de restituer les ambiances très caractéristiques nées d’événements non moins caractéristiques, permettant de mieux apprécier ce que pouvaient vivre et éprouver des personnes som­me toute bien ordinaires, confrontées à des situations exceptionnelles.

C’est à ce titre que Chroniques de l’Algérie francaise trouve sa place dans notre collection « Vérités pour l’His­toire ».

 

Au sortir d’une jeunesse algérienne et de l’avortement d’une vocation militaire qui a irrémédiablement fait « putsch » en 1961, Jean-Pierre Brun, s’est reconverti en juriste de terrain pour faire carrière dans l’industrie avant de terminer sa vie professionnelle comme délégué général d’un syndicat national patronal. Son humeur on ne peut plus vagabonde enfin retrouvée, il peut désormais s’adonner à sa vraie passion : l’Histoire et l’Algérianisme.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Témoignages pour un engagement. OAS Métropole-1961-1962, collectif

J’étais dans l’OAS Métro Jeunes-1961-1962

Chroniques de l’Algérie françaisepréface de Jean Bourdier

Le « Moi » du Général

Une Presse nationale de combat 1960-197…, préface de Philippe Randa

Camus autrementpréface de Laurence Brun-Mircher

Algérie 54-62… Un autre jeunesse françaisepréface d’Yves Sarthe

Les voies incertaines de la Repentance. Algérie 1830-1962préface de Thierry Rolando

D’Azzedine à Si Salah. Une étude sur « La paix des braves », préface de Jean-Pierre Blanchard

Hélie Denoix de Saint Marc, entre honneur et sainteté, préface de Père Christophe Kowalczyk

De Gaulle et l’armée, la fatale équivoquepréface de Henri-Christian Giraud

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

248

Prix

25

Date

10/04/2009

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353741182