Les voies incertaines de la Repentance Algérie 1830-1962

Jean-Pierre Brun

25,00

Préface de Thierry Rolando, Président du cercle algérianiste.

L’auteur met à la disposition du lecteur un manuel, un guide lui permettant de ne pas se fourvoyer sur les voies incertaines d’une repentance extrêmement contestable dans ses fondements prétendus… Il rétablit des faits avérés, ensevelis sous les strates savamment empilées d’un négationnisme ne visant rien d’autre que l’institutionnalisation d’une repentance unilatérale relevant d’ailleurs le plus souvent d’une falsification pure et simple. Il vise à redresser des torts faits à la France en rappelant que cette œuvre humaine réalisée pour une grande part par la iiie République au nom des Lumières, de la laïcité et de la Démocratie, si elle a connu des échecs , si elle a commis des erreurs, si elle n’a pas été au bout de ses intentions, n’en a pas moins été à l’origine de ce qu’est aujourd’hui l’État algérien, lui permettant d’ailleurs à sa naissance en 1962 de bénéficier de structures administratives, sociales, logistiques et économiques qui faisaient alors envie à des États bien plus anciens.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

236

Prix

25

Date

10/01/2015

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353742806

Description

Préface de Thierry Rolando, Président du cercle algérianiste.

L’auteur a fait un rêve…

Il incarnait, allez donc savoir pourquoi, un président de la Nième République quand, dans l’exercice de ses fonctions, il se surprit à lancer cette condamnation improbable : «  La colonisation romaine a été un crime massif dont l’Italie doit se repentir si elle envisage d’établir avec la France de véritables relations délivrées d’un passé tragique, dans lequel les 109 tribus gauloises, des Agésinates aux Tectosages, des Carnutes aux Gabales, des Eduens aux Pictons, des Arvernes aux Atrabates, ont souffert l’indicible qu’elles ne peuvent encore effacer de leur mémoire. »

Bigre ! Par quel processus son sommeil, habituellement paisible, avait-il pu se laisser investir par de telles fariboles. Et pourtant… Croyez-vous à la prescience ?

Dans les heures qui suivirent son réveil, il découvrit une déclaration de Farouk Ksentini, président de la Commission nationale consultative algérienne de promotion et de protection des droits de l’Homme. Qu’elle ne fut pas sa stupeur ! C’est en des termes presque identiques qu’il exigeait de la France une repentance totale si elle souhaitait nouer avec l’Algérie des liens véritables.

Comment pouvait-il ne pas interpréter pareille coïncidence comme un appel à l’aide de Thémis et de Clio conjointement sollicitées dans ce qui devenait une affaire d’État ? Et c’est ainsi que, n’écoutant que son sens civique, il décida de mettre le cap sur la Repentance. Dès lors il se fraya un passage à travers une jungle d’idées reçues et de présupposés, évita les pièges tendus par les fondrières creusées par le temps mauvais, se joua des fausses balises allumées par les naufrageurs de l’Histoire, rectifia ces erreurs de parallaxe imperceptibles et répétées qui vous écartent dangereusement du droit chemin… Sa laborieuse pérégrination achevée, il peut aujourd’hui affirmer que les voies de la repentance sont vraiment incertaines à défaut d’être impénétrables. Il a reconstitué pour vous son parcours. N’hésitez pas à l’emprunter.

Né à Souk Ahras, Jean-Pierre Brun a sillonné l’Algérie. Il a rejoint l’Armée Secrète et s’est retrouvé à Paris au sein de l’OAS Métro Jeunes jusqu’à son plongeon dans la clandestiné et son arrestation…

Du même auteur
chez le même éditeur

Témoignages pour un engagement. OAS Métropole-1961-1962, collectif, 2008

J’étais dans l’OAS Métro Jeunes-1961-1962, 2008

Chroniques de l’Algérie française, préface de Jean Bourdier, 2009

Le « Moi » du Général, 2009

Une Presse nationale de combat 1960-197…, préface de Philippe Randa, 2010

Camus autrement, préface de Laurence Brun-Mircher, 2011

Algérie 54-62… Un autre jeunesse française, préface d’Yves Sarthe, 2013

Les voies incertaines de la Repentance. Algérie 1830-1962préface de Thierry Rolando, 2015

D’Azzedine à Si Salah. Une étude sur « La paix des braves », préface de Jean-Pierre Blanchard, 2016