Éloge de l’Âne par un docteur de Montmartre

Philippe Randa (présente)

15,00

Discussion entre un âne de Babylone et un âne de Montmartre.

Des détails curieux sur ses mœurs, sa noblesse, son éducation, sa philosophie, ses avantages extérieurs, ses travaux, sa supériorité sur le cheval et sur tous les animaux en général, ses nombreuses propriétés, son infaillibilité, les honneurs qui lui ont été rendus dans tous les temps, etc., etc., le tout accompagné de notes historiques et scientifiques…

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Insolite

Pages

156

Prix

15

Date

10/02/2018

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743667

Description

Discussion entre un âne de Babylone et un âne de Montmartre.

Contenant des détails curieux sur ses mœurs, sa noblesse, son éducation, sa philosophie, ses avantages extérieurs, ses travaux, sa supériorité sur le cheval et sur tous les animaux en général, ses nombreuses propriétés, son infaillibilité, les honneurs qui lui ont été rendus dans tous les temps, etc., etc., le tout accompagné de notes historiques et scientifiques…

De par son origine, l’âne n’a pas de nom indo-européen. Celui-ci est un héritage du Proche-Orient qui s’est répandu dans les langues européennes à partir du latin.

Avertissement à la présente édition

L’édition originale mentionnait la parution « À Londres [fausse adresse], et se trouve à Paris, chez Delaguette, Libraire, au bas du Pont Saint Michel, 1769. [Œuvre attribuée à Dom Joseph Cajot, édition originale]. »

Ce texte est également disponible sur le site de l’Académie des jeux oubliés http://academiedesjeux.jeuxsoc.fr/index.htm), dans sa rubrique « Littérature liée au jeu et à des auteurs peu connus » avec l’information suivante : « Afin de respecter le livre ancien, j’ai préféré le diffuser en le réécrivant caractère par caractère et en conservant l’orthographe, la ponctuation et la grammaire d’origine plutôt que de le scanner ou photographier. Je l’ai agrémenté de liens vers l’encyclopédie coopérative Wikipédia et les dictionnaires anciens de l’ARTFL project. »

L’édition originale ne comportait pas d’illustration.