La Germanophobie

Philippe Gautier

27,00

Préface de Jean-Pierre Blanchard.

Ceux qui seraient tentés de croire que la germanophobie n’appartient plus qu’à un passé révolu se trompent. La germanophobie continue à bien se porter. Aussi, l’auteur pose-t-il en conclusion une question capitale : comment une Allemagne qui crache sur son passé et une France qui renie son identité pourront-elles offrir aux jeunes générations autre chose qu’une Europe honteuse d’elle-même ?

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine des héritages

Pages

292

Prix

27

Date

10/07/2020

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744879

Description

Préface de Jean-Pierre Blanchard.

Ceux qui seraient tentés de croire que la germanophobie n’appartient plus qu’à un passé révolu se trompent.

Aujour­d’hui, la responsabilité des crimes de guerre ou contre l’humanité ne reposerait plus sur le seul national-socialisme et son chef suprême Adolf Hitler, pres­que absous puis­que conséquence directe de la volonté populaire, mais sur celle, collective, du peuple allemand.

Oui, la germanophobie continue à bien se porter. Aussi, l’auteur pose-t-il en con­clusion une question capitale : comment une Allemagne qui crache sur son passé et une France qui renie son identité pourront-elles offrir aux jeunes générations autre chose qu’une Europe honteuse d’elle-même ?

 

Enfant de l’exode de 1940, Philippe Gautier est le fils d’un prisonnier de guerre qui a terminé sa captivité au camp de concentration de Sandbostel. Il a vécu son enfance sous les raids aériens anglo-saxons de Caen et du Havre et a toujours été profondément choqué par le manichéisme ancestral anti-allemand.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

 

La Germanophobie, 3e éd.
Le racisme anti-allemand, 3e éd.