La Petite Affiche

24,00

L’action, comme on dirait dans les romans d’Alexandre Dumas, se passe à Paris dans le milieu hospitalier entre 1954 et 1960. Sauf qu’il ne s’agit pas là d’un roman mais des souvenirs de Marie-Jeanne Paraf, jeune provinciale « montée » à la capitale. Des souvenirs. Mais aussi une longue lettre d’amour écrite à ses deux fils avec ce message : « Je vous supplie de garder en tête tout ce qui a fait les fondements de votre héritage, vous qui vivez les débuts du XXIe siècle plein de bouleversements dont nous n’avons même pas conscience. Le perfectionnement tend à la dispersion, qui enchevêtre les rôles. La hiérarchie et les bonnes manières sont en perte de vitesse, si vous n’y prenez garde, vous pourrez, par petites touches, abdiquer. »

Catégories : , Étiquette :

Description

L’action se passe à Paris dans le milieu hospitalier entre 1954 et 1960.
Une femme, née en 1935, raconte à ses fils, des hommes, ses années de formation, sa vie pendant la Seconde Guerre mondiale dans sa ville natale du Mans. Elle leur parle de ses études, de son métier d’infirmière, puis de laborantine. C’est le temps prestigieux de la médecine française. L’attrait de cet enseignement était si fort que des praticiens du monde entier le suivaient un semestre ou deux et rentraient dans leurs pays auréolés de cette formation prestigieuse. dont ils étaient si fiers.
Elle vivra des moments inoubliables, enthousiasmants, mais aussi douloureux au contact de toutes les misères du monde.
Elle y rencontrera l’amour.
Ce sont là des années que bien des parents taisent…
Un rectangle blanc sur un mur parisien, une adresse, un regard qui s’attarde : ces trois éléments avaient suffi à changer le destin d’une jeune provinciale en promenade.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Xénophon

Pages

374