Ma vérité sur la Guerre d’Algérie

35,00

Préface de Rabah Kheliff.

Dans cet ouvrage poignant de simplicité, l’auteur évoque la fraternité avec la population algérienne, il dit sa honte devant l’abandon des Harkis. Il remet de l’ordre avec les accusations sur la torture et raconte avec pudeur comment des soldats français ont été massacrés d’une odieuse façon.

Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

368

Prix

35

Date

10/11/2006

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353740123

Description

Préface de Rabah Kheliff.

Roger Soncarrieu est allé combattre en Algérie de 1956 jusqu’en 1958, affecté au 5e Régiment de Tirailleurs Séné­ga­lais. Convaincu que l’Algérie française est le grand dessein de la France, il repart de fin 1959 à juillet 1962 dans un Centre administratif saharien à Edjeleh-In Amenas.

Roger Soncarrieu s’est tu pendant des années sur ce qu’il a vécu. Mais devant l’accumulation des mensonges, il a décidé de rétablir la vérité.

Dans cet ouvrage poignant de simplicité, il évoque la fra­ter­nité avec la population algérienne, il dit sa honte devant l’aban­don des harkis. Il remet de l’ordre avec les accusations sur la tor­ture et raconte avec pudeur com­ment des soldats français ont été massacrés d’une odieuse façon.

Roger Soncarrieu nous propose un témoignage empreint d’une grande dignité, qu’il faut lire pour sortir définiti­vement des dis­cours formatés, et s’apercevoir que rien n’a été facile. Il est donc vain, sinon inutile de continuer d’ac­cuser sans avoir une con­nais­sance appro­fondie du dossier, car l’ignorance qui accuse est une torture pour celui qui en est l’objet.

 

Officier de réserve, Roger Soncarrieu effectue son service militaire entre 1956 et 1958. Il est affecté au 5e Régiment de tirailleurs sénégalais, dans la région de Tlemcen. Convaincu que l’Algérie française est le grand dessein de la France, il repart de fin 1959 à juillet 1962 dans un Centre administratif saharien à Edjeleh-In Amenas. Revenu définitivement en Métropole, à Lyon dont il est originaire, il est aux côtés des Harkis et Pieds noirs repliés en France, comme il est aux côtés des « anciens d’AFN », métropolitains appelés en Algérie. Il a été amené à s’occuper de nombreuses associations de jeunesse et a terminé sa vie professionnelle active comme responsable régional d’un organisme de formation. Il a été aussi conseiller municipal d’une commune de l’Est lyonnais et vice-président départemental du Centre national des indépendants et paysans (CNIP). Roger Soncarrieu qui a publié deux livres à propos de la guerre d’Algérie est également l’auteur de plusieurs ouvrages techniques.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Ma vérité sur la guerre d’Algérie, 2006, Préface de Rabah Kheliff, 2e édition
Guerre d’Algérie : j’en ai assez !, 2006
Vérités oubliées de la Guerre d’Algérie, 2011