Le Bastion. Nervis communistes et capos d’ateliers

Auteur : Jean Ribaillier

Éditeur : Déterna

Collection : Documents pour l'Histoire

ISBN : 9782360061792

Nombre de pages : 334

Date de parution : 10 juillet 2024

Format : Livre

35,07 TTC

Introduction d’André Gandillon

Un aspect méconnu de l’action menée par les militants nationalistes du syndicat Unité et Travail au sein de la Régie Renault 1960-1980

Voici un livre qui nous plonge dans le demi-siècle qui a suivi la fin de la iie Guerre mondiale, celui de la Guerre froide, dont les témoins disparaissent inéluctablement et dont l’esprit devient étranger aux jeunes générations. C’est dans ce contexte, au sein de cette Forteresse rouge qu’était l’usine Renault de Billancourt – le « Bastion » – qu’une poignée d’ouvriers a entrepris de mener une action syndicale au seul service des justes intérêts des travailleurs français. C’est ainsi qu’est né le syndicat ouvrier Unité et Travail nourri de la doctrine nationaliste. Un cas unique en France.

Description

Introduction d’André Gandillon

Un aspect méconnu de l’action menée par les militants nationalistes du syndicat Unité et Travail au sein de la Régie Renault 1960-1980

Voici un livre qui nous plonge dans le demi-siècle qui a suivi la fin de la iie Guerre mondiale, celui de la Guerre froide, dont les témoins disparaissent inéluctablement et dont l’esprit devient étranger aux jeunes générations.

C’est dans ce contexte, au sein de cette Forteresse rouge qu’était l’usine Renault de Billancourt – le « Bastion » – qu’une poignée d’ouvriers a entrepris de mener une action syndicale au seul service des justes intérêts des travailleurs français. C’est ainsi qu’est né le syndicat ouvrier Unité et Travail nourri de la doctrine nationaliste. Un cas unique en France.

Jean Ribaillier, qui nous a quittés le 4 janvier 2023, en a été la cheville ouvrière. Ce livre est le récit de ces années d’une lutte menée sans relâche par des militants nationalistes contre vents et marées.

Les intérêts du « Bastion » sont multiples. Le premier est de rendre hommage au courage et à la force de caractère d’une poignée de Français qui, quasiment seuls contre tous, nervis communistes et capos d’ateliers, ont défendu, propagé un discours national et social, le seul qui puisse être tenu lorsque l’on est un homme enraciné et non renié.

Le deuxième est de montrer comment une poignée de militants, nourris par une doctrine, nationaliste en l’occurrence, déterminés, refusant les compromissions, peuvent parvenir à obtenir des résultats inespérés.

Le troisième est l’ensemble des enseignements dégagés de cette expérience politique et syndicale, source à laquelle les militants nationalistes d’aujourd’hui et de demain pourront puiser pour mener les luttes à venir alors que le triomphe du capitalisme apatride et anti social étouffe le monde du travail plus que jamais et menace de détruire les nations.

Ce livre, mêlant récit et analyses, apporte un éclairage inédit sur un aspect méconnu de l’action menée par les militants nationalistes au cours d’une période mouvementée et qui a préparé le socle à partir duquel les générations présentes peuvent œuvrer efficacement pour que la France et la civilisation européenne et chrétienne vivent en fidélité à deux millénaires d’histoire.

Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Format

Livre