Le Christianisme et es Mystères antiques

Rudolf Steiner

23,00

Rudolf Steiner attire l’attention sur le fait que les Évangiles ne devraient pas être considérés comme des témoignages historiques à proprement parlé, mais qu’il s’agit en réalité de présentations typiques du Fils de Dieu selon différentes traditions issues des Mystères antiques…


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine des religions

Pages

154

Prix

23

Date

10/06/2012

Format

Livre

Isbn/Ean

9782911202902

Description

Traduction et préface d’Édouard Schuré.

« Dans son écrit intitulé Le Christianisme et les Mystères antiques, Rudolf Steiner attire l’attention sur le fait que les Évangiles ne devraient pas être considérés comme des témoignages historiques à proprement parlé, mais qu’il s’agit en réalité de présentations typiques du Fils de Dieu selon différentes traditions issues des Mystères antiques » (D. Hoffmann).

Rudolf Steiner a connu, jeune, la réalité de ce qu’il nommera plus tard « le monde suprasensible ». Il cherche à établir la base philosophique de ses connaissances élargies à ce monde.

Il trouve dans l’approche goethéenne un exemple du passage de l’observation de la nature à celle du monde spirituel. C’est avec la « Philosophie de la liberté » qu’il établit les fondements de sa recherche en 1894. Ses investigations dans le domaine spirituel ne cesseront de se développer, apportant des connaissances sur la nature de l’homme, (corps, âme, esprit), la réincarnation et le karma (Théosophie, 1904), la cosmogonie et l’histoire de la terre (Science de l’occulte, 1910), la Christologie. Il a favorisé la création artistique (théâtre, architecture, eurythmie).

Steiner donne des conférences dans de nombreuses villes d’Europe jusqu’à la fin de sa vie, et répond aux questions concrètes qui lui sont posées.

Ainsi est lancé en 1919, le mouvement pour la triple articulation sociale (Liberté dans la vie culturelle, Égalité dans les rapports entre les êtres, Fraternité dans la vie économique), et sont donnés, de 1921 à 1924, les cours aux pédagogues (Écoles Steiner/Waldorf), aux médecins (médecine anthroposophique), aux thérapeutes (pédagogie curative) et aux agriculteurs (Agriculture bio-dynamique).

 

Sommaire

Les Mystères et leur sagesse. Les sages grecs avant Platon à la lumière de la sagesse des Mystères. Platon mystique. La sagesse des Mystères et le mythe. La sagesse des Mystères égyptiens. Les Évangiles. Le miracle de Lazare. L’Apocalypse de Jean. L’arrière-plan historique de Jésus. L’essence du christianisme. Le christianisme et la sagesse païenne. Saint Augustin et l’Église.