Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm. Du fantasme à la réalité

Michel Gaudart de Soulages

27,00

Préface de Jean-Pierre Giudicelli de Cressac Bachelerie.

Actes du Symposium du 30 mai 2009 : Rassembler ce qui est épars ! Ce symposium, le premier du genre, a pour seul mais essentiel objectif de rappeler qu’au delà de ces péripéties historiques, le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm nous fait retrouver la Tradition primordiale par le moyen des Arcana Arcanorum. Ce symposium, par la qualité de ses conférenciers et de leurs travaux, montre que le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm est une voie initiatique incomparable pour aller réellement vers le divin. Celui-ci ne peut se trouver que dans un état particulier, un état originel entièrement retrouvé car, comme l’a écrit Clive Staples Lewis, les Dieux nous regarderont face à face que lorsque nous aurons nous-mêmes un visage.

Disponible – En stock

Parcourir ma Liste d'Envies

Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Grande Hiérophanie

Pages

276

Prix

27

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744343

Description

Préface de Jean-Pierre Giudicelli de Cressac Bachelerie

Actes du Symposium du 30 mai 2009

Rassembler ce qui est épars ! Ce symposium, le premier du genre, a pour seul mais essentiel objectif de rappeler qu’au delà de ces péripéties historiques, le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm nous fait retrouver la Tradition primordiale par le moyen des Arcana Arcanorum.

Dispensés dans les ultimes degrés du Rite, les Arcana Arcanorum viennent couronner, tel un pyramidion, les degrés qui les précèdent et auxquels ils donnent tout leur sens et leur raison d’être. Après l’enseignement venu de l’extérieur par les degrés symboliques et philosophiques du Rite, vient, avec les degrés hermétiques, le temps de la véritable construction intérieure qui nous incorpore aux dieux.

Par l’édification de notre corps de gloire, l’akh égyptien, nous parvenons à une pratique réelle de la voie d’immortalité qui nous soustrait à la loi de la réincarnation par les trois techniques opératives qui permettent de gérer la vie post mortem en rapport avec les traditions de l’ancienne Égypte : la théurgie, l’alchimie externe et l’alchimie interne.

C’est ici qu’il faut rappeler que le secretum secretorum transmis exclusivement de Grand Hiérophante à Grand Hiérophante, repose sur l’utilisation des mancies, la maîtrise de l’Alchimie spirituelle et les clés de la Liberté primordiale. Par cette triple connaissance, le Grand Hiérophante peut ainsi remplir sa tâche spirituelle qui est de transmettre non seulement l’enseignement, mais surtout la pratique opérative des Arcana Arcanorum ou plus exactement l’Arcana Arcanorum. Ce symposium, par la qualité de ses conférenciers et de leurs travaux, montre que le Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm est une voie initiatique incomparable pour aller réellement vers le divin. Celui-ci ne peut se trouver que dans un état particulier, un état originel entièrement retrouvé car, comme l’a écrit Clive Staples Lewis, les Dieux nous regarderont face à face que lorsque nous aurons nous-mêmes un visage.

Pour découvrir tous les livres de la collection « Grande Hiérophanie », dirigée par Michel Gaudart de Soulages, cliquez ici.