Oscar Wilde ou l’amour qui n’ose pas dire son nom

Maud de Belleroche

35,00

La biographie personnalisée d’Oscar Wilde, poète chéri et maudit, s’attache à retracer le parcours d’un Irlandais surdoué, dandy idolâtré de l’Europe entière dont le succès d’homme de théâtre et de critique d’art résiste au temps qui passe. Maud de Belleroche pose et expose le problème de la douloureuse condition de l’écrivain homosexuel dans la gentry victorienne d’hier et dans la société du XXIe siècle d’aujourd’hui où sa marginalité n’est plus infamante.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine des héritages

Pages

418

Prix

35

Date

10/06/2019

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744336

Description

Préface de Roger Peyrefitte.

La biographie personnalisée d’Oscar Wilde, poète chéri et maudit, s’attache à retracer le parcours d’un Irlandais surdoué, dandy idolâtré de l’Europe entière dont le succès d’homme de théâtre et de critique d’art résiste au temps qui passe.

Marié et père de famille, le Chevalier de l’Œillet vert, le plus grand causeur du xixe siècle selon Gide, a choisi délibérément l’amour qui n’ose dire son nom.

Conséquence tragique : deux ans de bagne pour homosexualité qui aboutissent au chef-d’œuvre de la Ballade de la geôle de Reading, mais encore au désespoir du créateur rompu à jamais, crucifié.

Par le truchement de cet exemple significatif, et à l’aide de documents inédits découverts à la bibliothèque de Magdalen Collège d’Oxford, Maud de Belleroche pose et expose le problème de la douloureuse condition de l’écrivain homosexuel dans la gentry victorienne d’hier et dans la société du XXIe siècle d’aujourd’hui où sa marginalité n’est plus infamante.

 

Licenciée en droit, Maud de Belleroche fut journaliste, traductrice de dialogues de films, col­la­boratrice de nombreuses émissions radios (Notamment Les Grosses Têtes), mais surtout elle assura plus de deux mille conférences en France (salle Pleyel), Belgique, Suisse, Grande-Bretagne, Irlande, Espagne, Afrique noire, Algérie, Tunisie, Maroc, etc. Elle est l’auteur de plus d’une douzaine de livres dont le best-seller L’Ordinatrice, traduit en sept langues. Elle fut couronnée par l’Académie française du prix Broquette-Gonin en 1960.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Le Ballet des crabes, 2001.
Oscar Wilde ou l’amour qui n’ose pas dire son nom, 2019.