L’État juif

Theodor Herzl

18,00

Essai d’une solution de la question juive

La publication du livre en 1896 entraîne simultanément une vive opposition dans le judaïsme officiel et chez les rabbins d’Europe occidentale, ainsi qu’un engouement et une reconnaissance importante parmi les Juifs d’Europe orientale.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

96

Prix

18

Date

10/03/2012

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360060429

Description

Essai d’une solution de la question juive

Judenstaat (en français : L’État des Juifs) est le titre du livre publié en 1896 par Theodor Herzl, considéré comme le fondateur du sionisme, dans lequel ce dernier analyse la question des Juifs et prend pour acquis les faits que :

… les peuples du monde ne pourront supporter, à longue échéance, ni le Peuple d’Israël en leur sein, ni son particularisme religieux, ni ses leaders, ni sa mentalité ;

… l’antisémitisme grandissant, à la base du réveil national du Peuple d’Israël, obligera, tôt ou tard, les peuples du monde à trouver une solution adéquate à ce problème. Il faut 6 semaines à Herzl pour écrire son livre et ce dans un contexte d’inspiration intense.Il propose un programme détaillé de la création d’un État pour les Juifs, avec son organisation interne et ses institutions. Il y défend l’idée de restaurer sous une forme moderne l’entité nationale juive qui avait existé en Palestine à l’époque antique. Seul cet État national juif offrirait une solution au problème de l’antisémitisme.

La publication du livre en 1896 entraîne simultanément une vive opposition dans le judaïsme officiel et chez les rabbins d’Europe occidentale, ainsi qu’un engouement et une reconnaissance importante parmi les Juifs d’Europe orientale.

Theodor Herzl, de son nom hébreu Benjamin Ze’ev (בנימין זאב), né le 2 mai 1860 à Budapest (Autriche-Hongrie) et mort le 3 juillet 1904 à Edlach (actuelle Autriche), est un journaliste et écrivain juif austro-hongrois. Fondateur du mouvement sioniste au congrès de Bâle en 1897, il est l’auteur de Der Judenstaat (« L’État des Juifs ») en 1899 et fondateur du Fonds pour l’implantation juive pour l’achat de terres en Palestine.