Origine et déviations du Gaullisme

25,00

Avant-propos de Bernard Plouvier
De Gaulle agent de Reynaud ?

Ce livre est passionnant à un double titre. Il apporte des do­cu­­ments dont la plupart sont inédits et n’ont pas été repris par les auteurs universitaires et académiques… et l’on comprend pour­quoi : ils contredisent en partie la présentation usuelle des faits de ces années de guerre. Le second intérêt de l’ouvrage est d’apporter une hypothèse singulière à propos des événements de l’été 40. De simple « pion » dans le jeu Churchill-Reynaud, Charles De Gaulle passe au statut de premier résistant à l’armistice, puis d’emblème de la Résis­tance à l’ennemi.

Description

Avant-propos de Bernard Plouvier

De Gaulle agent de Reynaud ?

Ce livre est passionnant à un double titre. Il apporte des do­cu­­ments dont la plupart sont inédits et n’ont pas été repris par les auteurs universitaires et académiques… et l’on comprend pour­quoi : ils contredisent en partie la présentation usuelle des faits de ces années de guerre. Le second intérêt de l’ouvrage est d’apporter une hypothèse singulière à propos des événements de l’été 40.

De simple « pion » dans le jeu Churchill-Reynaud, Charles De Gaulle passe au statut de premier résistant à l’armistice, puis d’emblème de la Résis­tance à l’ennemi.

Un personnage historique de grande am­pleur est né, qui transforme l’aventure pour le moins incertaine de la France Libre de l’été 40 en image d’Épinal, puis en épopée, utilisant au mieux de ses intérêts l’héroïsme des résistants de l’intérieur et celui des soldats de l’armée d’Afrique du Nord, qui vont se battre à merveille en Tunisie, en Italie, puis des côtes de Provence au Danube.

Galimand a l’immense mérite de nous présenter la préhistoire du phénomène.

 

Lucien Galimand est un homme politique français né le 6 octo­bre 1904 à Rouen (Seine-Maritime) et mort le 17 juin 1982 à Marseille (Bouches-du-Rhône). D’abord enseignant, il entre en 1928 dans l’administration dé­par­tementale comme rédacteur. Il est élu député radical de la Seine-Inférieure de 1936 à 1940. Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain, mais entre dès 1941 dans la Résistance. Il rejoint Londres en 1943. En 1945, il échoue aux élections pour la première constituante et arrête la politique active pour passer dans l’administration. En 1950-1951, il est directeur de cabinet du ministre de l’Agricul­ture et en 1955-1956, secrétaire général de la Marine Marc­hande.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

184

Prix

25

Date

10/06/2013

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360060597