Alger. De l’Antiquité à l’Algérie française

Fernand Destaing

23,00

Conquise en 1830 sous Char­les X, remportée par Bugeaud sur Abdel-Kader, Alger est alors colonisée par la France durant 132 ans, après trois siècles de régence turque. Elle est morte en 1962 après le mensonge gaulliste, mais le naufrage du Général a fait du martyre des Pieds-noirs une tragique Odyssée.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Rencontres avec l'histoire

Pages

206

Prix

25

Date

10/01/2021

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353745142

Description

Alger est une étoile qui brille au sud de la Méditer­ranée depuis plus de trente siècles. Baptisée Exoci par Her­cule, oubliée ou presque par Saint Augustin, elle a été sanctifiée par « L’italienne à Alger » et son amoureux. Devenue El Djezaïr avec Barbe­rous­se, elle fût en­suite désirée par Charles Quint, dédai­gnée par le Roi-Soleil et même marchandée par le Directoire. Mais c’est Boutin qui l’a conçue sous Napoléon. Il aura été notre Lawrence d’Algérie avant d’être le Roméo d’une belle Juliette anglaise.

Conquise en 1830 sous Charles X, remportée par Bu­geaud sur Abd el-Kader, Alger est alors colonisée par la France durant 132 ans, après trois siècles de régence turque. Elle est morte en 1962 après le mensonge gaulliste, mais le naufrage du Général a fait du martyre des Pieds-Noirs – ô merveilleux malheur – une bel­le Odys­sée. Et l’étoile d’Alger brillera encore longtemps grâce à quelques hommes qui l’ont faite, de Saint Augustin à Albert Camus.

 

Né à Alger, professeur émérite de maladies infectieuses, Fernand Destaing (1915-2014) Interne des hôpitaux et Docteur en médecine, Professeur agrégé de Médecine à Alger, puis à Dijon. Il a obtenu une « Chaire algérianiste » à Nice entre 2003 et 2007.