Le 1er Bataillon de Zouaves de Louisiane

25,00

Préface d’Alain Sanders.

Éric Vieux de Morzadec raconte l’histoire d’un (petit) régiment composé en partie de Français. La guerre de Sécession est la raison de l’engagement de ces hommes, si fiers de porter la tenue des zouaves (régiments illustres du Second empire). Au nord aussi l’armée va comporter plusieurs régiments de zouaves. Les batailles, et très souvent les victoires du général sudiste Lee, sont détaillées. On perd un peu l’aventure de ce qui suivit des zouaves de Louisiane, mais on gagne en connaissance de ces batailles faites à l’ancienne avec des armes de plus en plus meurtrières. Quelle aventure !

Description

Préface d’Alain Sanders.

Un régiment français dans l’armée confédérée durant la guerre de Sécession

La guerre de Sécession est revenue récemment sur le devant de la scène avec les tentatives de destruction des monuments mémoriaux du Sud. Un Sud qui s’est battu pour combattre l’invasion de son territoire, décidée en toute illégalité. Dans les deux camps, des Français de naissance ou d’origine se sont engagés avec détermination. La Louisiane, État de culture française, prit le parti de la Sécession et mit sur pied des unités pour renforcer l’armée de la Confédération.

À La Nouvelle-Orléans, la famille Coppens, originaire du Nord de la France et de Belgique, leva un bataillon de zouaves qui allait participer à la plupart des grandes batailles de cette guerre.

Ce livre raconte l’histoire de ces hommes qui, loin de leur patrie d’origine que certains avaient servie en Crimée et en Italie, ont mis leur vie et leur honneur au service des États confédérés d’Amérique. Le Premier Bataillon de Zouaves de Louisiane se distingua à chacun de ses engagements. Il est temps de rendre justice à ces soldats français oubliés. Malheur aux vaincus ! Mais gloire aux combattants !

« D’Alamo à Port Isabel, de Fort Worth à El Paso, d’Austin à San Antonio en passant par San Angelo, San Marcos, Del Rio, Sonora, Fort Davis… pour un voyage pas comme les autres. Au botte à botte avec Jean Lafitte, Sam Houston, Davy Crockett, Jim Bowie, Roy Bean, Quanah Parker, John Chisum, l’amiral Nimitz et les autres » (Librairie dit Collectionneur, n° 30, novembre 2019).

« Peu de gens le savent : durant la guerre de Sécession un bataillon de Zouaves français s’est battu aux côtés des Confédérés. C’est cette aventure surprenante faite de multiples rebondissements que nous raconte avec brio  Éric Vieux de Morzadec. En lisant Le 1er Bataillon de Zouaves de Louisiane, non seulement vous passerez un bon moment, et, en plus, vous apprendrez beaucoup sur cette guerre qui déchira les États-Unis au XIXe siècle dont les causes sont bien souvent réduites à quelques fadaises adaptées à la pensée dominante d’aujourd’hui. Les choses n’étaient pas aussi simples… Loin de se résumer à une caricaturale affaire d’esclavagisme, cette guerre vit s’affronter deux conceptions de l’Union : celle du Nord libéral et affairiste et celle du Sud traditionnel et identitaire… Et il est bien dommage que ce soit le Nord qui en soit sorti vainqueur… » (Roland Hélie, Synthèse Nationale, août 2019).

Éric Vieux de Morzadec, ancien officier de carrière, a participé à des opérations extérieures sur le terrain. Il est membre de l’Association des Fils des Combattants de la Confédération. Il connaît bien le Sud des États-Unis auquel des liens particuliers l’attachent. Chroniqueur occasionnel sur l’antenne de Radio-Courtoisie, il y évoque régulièrement avec Alain Sanders l’épopée du Sud, pour rétablir une vérité occultée et déformée depuis 1865 par le politiquement correct.

 

Du même auteur, chez le même éditeur

Le 1er Bataillon de Zouaves de Louisiane
Héros oubliés. Les généraux français de l’armée confédérée

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Go West

Pages

248

Prix

25

Date

10/10/2019

Format

Livre

Isbn/Ean

9782357911192