Le Canada français, de Jacques Cartier au génocide tranquille

Jean-Claude Rolinat - Rémi Tremblay

25,00

le péril le plus urgent semble aujourd’hui être l’immigration et le multiculturalisme que les élites québécoises tentent de renommer interculturalisme. Le Québec, son histoire, sa mémoire, sa langue, sa culture imprégnée d’un catholicisme jadis omniprésent, bref sa civilisation peut-elle survivre ?


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

260

Prix

25

Date

10/07/2016

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743087

Description

Préface de Richard Le Hir, ancien ministre.

Hiver sibérien, été andalou ; francophones majoritaires, anglophones minoritaires… Cosmopolitisme de Montréal face aux racines paysannes d’une Amérique de charme revue en français, tels pourraient être les clichés souvenirs de la Belle Province hâtivement collés dans l’album de nos voyages. Menacés durant des siècles par l’anglicisation, le péril le plus urgent semble aujourd’hui être l’immigration et le multiculturalisme que les élites québécoises tentent de renommer interculturalisme. Le Québec, son histoire, sa mémoire, sa langue, sa culture imprégnée d’un catholicisme jadis omniprésent, bref sa civilisation peut-elle survivre ? La dramatique chute de la démographie aura-t-elle raison de quatre siècles d’histoire ? Demain pour le Québec, indépendance ou assimilation ?

Fruit d’une collaboration entre l’historien français Jean-Claude Rolinat et l’activiste québécois Rémi Tremblay, cette réédition actualisée de Nationalisme québécois et Canada français représente la synthèse de deux perspectives différentes. Deux générations, mais également deux nations séparées par un océan se rencontrent ici par amour de la Francité.

Jean-Claude ROLINAT, a été successivement cadre administratif, documentaliste et journaliste dans la presse d’opinion. Il a publié plusieurs ouvrages consacrés à l’histoire contemporaine et rédigé les biographies du général Peron (Argentine), du maréchal Mannerheim (Finlande), et de Ian Smith (Rhodésie). Dans les années 1990 , il a été notamment aux côtés de Philippe Malaud, ancien ministre, l’un des acteurs du Comité français PRO QUEBEC et adhérent de l’association « France-Québec ».

Rémi TREMBLAY, éditeur du Harfang, porte-parole de la Fédération des Québécois de souche, collaborateur à plusieurs journaux (Présent, Livr’Arbitres, Council of Euro-Canadians et Alternative Right) ; il a déjà publié le livre Les Acadiens : du Grand Dérangement au Grand Remplacement (Dualpha, 2015).