Ma drôle de vie

Corinne Luchaire

27,00

Témoignage de l’actrice Corinne Luchaire, fille du journaliste Jean Luchaire, fusillé le 22 février 1946 pour fait de collaboration. Confidences et souvenirs de ses rencontres ou ses amitiés dans le monde de la politique et du spectacle et des évènements de l’époque.


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Patrimoine du spectacle

Pages

242

Prix

27

Date

27/08/2018

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743995

Description

À la veille de la IIe Guerre mondiale, Corinne Luchaire est une jeune star du 7e Art, promis à brillant ave­nir d’actrice. Mais c’est aussi la fille de Jean Luchaire, directeur des Nouveaux Temps à partir de novem­bre 1940 et imposé par son ami Otto Abetz à la tête des organisations professionnelles de presse : la Cor­po­ration nationale de la presse française. Jean Luchaire prônera ouvertement la Collabo­ration – bien qu’ayant protégé des juifs, notamment Simone Kamin­ker, la future actrice Simone Signoret). En 1944, à Sigmaringen, son père lancera encore un quotidien destiné aux français du STO et sera nommé commissaire à l’information de la Commission gouvernementale créée par Fer­nand de Brinon.

Réfugié en Italie, la famille Luchaire est finalement arrêtée et le père condamné à mort et exécuté le 22 février 1946. À travers le regard sincère et souvent ingénue de Corinne Luchaire, ses confidences et ses souvenirs – notamment ses rencontres ou ses amitiés dans le monde de la politique (Otto Abetz, Curzio Malaparte, le ministre de Mussolini Pavolini, les Français de Sigmaringen, etc.) et du spectacle (Jean-Pierre Aumont, Danielle Darrieux, Fernand Gravey, Michel Simon, Charles Trénet, Ray Ventura, etc.), tous les évé­nements dramatiques, mais aussi bouleversants et fascinants d’une épo­que qui ne cesse encore aujourd’hui de nous hanter.

 

L’actrice Corinne Luchaire, fille du journaliste Jean Luchaire, fusillé le 22 février 1946 pour fait de Collaboration. Sa carrière d’actrice de cinéma sera interrompue par l’épuration. Elle est morte en 1950.