Pétain et l’Ecole : théories et réalité (1940-1944)

23,00

Yves Morel est un spécialiste réputé des questions scolaires – et un spécialiste fort peu politiquement correct. Il a, en particulier, le courage de s’intéresser à des questions que personne n’ose plus traiter. C’est le cas de son ouvrage intitulé Pétain et l’École : théories et réalité. On y découvre une mine de renseignements sur les relations entre l’Etat français (et les diverses « chapelles » politiques gravitant autour) et l’école. Le lecteur prend ainsi connaissance de débats d’une remarquable richesse – malgré une période qui ne se prêtait guère aux réformes scolaires. Et aussi d’une pratique très éloignée des débats. Une mine de documentation pour tous les curieux !

Description

Beaucoup de bêtises – pour rester charitable – ont été écrites sur la « politique » de l’État Français (1940-1944) à l’égard de l’école (et de l’Instruction publique comme on disait jadis). Des hagiographies saint-sulpiciennes. Et des pamphlets exacerbés.

Pour la première fois, un historien, spécialiste du système éducatif français au cours des âges, se penche – de manière apaisée – sur le sujet. Les idées de refonte nécessaire du système scolaire et universitaire ont abondé à Vichy. Sans incidence concrète. En raison des circonstances particulières, certes. Mais aussi en raison des projets souvent contradictoires, voire antagonistes, portés par les acteurs de cette période troublée.

Une étude sérieuse, documentée, argumentée. Un livre qui, à ce titre, mérite de faire… école.

« Yves Morel est un spécialiste réputé des questions scolaires – et un spécialiste fort peu politiquement correct. Il a, en particulier, le courage de s’intéresser à des questions que personne n’ose plus traiter. C’est le cas de son ouvrage intitulé Pétain et l’École : théories et réalité. On y découvre une mine de renseignements sur les relations entre l’Etat français (et les diverses « chapelles » politiques gravitant autour) et l’école. Le lecteur prend ainsi connaissance de débats d’une remarquable richesse – malgré une période qui ne se prêtait guère aux réformes scolaires. Et aussi d’une pratique très éloignée des débats. Une mine de documentation pour tous les curieux ! » (Guillaume de Thieulloy, Les 4 Vérités Hebdo).

 

Yves Morel, diplômé de l’EHESS, docteur ès lettres (EHESS), titulaire d’un DEA de Sciences de l’Education, a enseigné l’histoire, puis travaillé dans divers services académiques. Outre sa thèse (Charles Seignobos face à ses contradicteurs, Presses Universitaires du Septentrion, 1997), il est l’auteur d’une histoire du CRDP de Lyon (50 ans d’histoire du système éducatif français. Le CRDP de Lyon, 1955-2005, SCEREN-CNDP, 2005), d’une histoire du radicalisme (Histoire et avenir du radicalisme en France, Virgule Consult, 2009), de deux ouvrages consacrés à la crise de l’institution scolaire (L’idéal scolaire français. De l’utopie à l’entropie, Bellier, 2007 et La fatale perversion du système scolaire français, Via Romana, 2011) et d’articles d’histoire et de pédagogie dans différentes revues.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Xénophon

Pages

245

Prix

23

Date

10/10/2013

Isbn/Ean

9782357910539