Les trahisons des gauches espagnoles

23,00

Le 14 avril 1931, la monarchie Bourbonienne s’étant effondrée comme un château de cartes, la IIe République espagnole est auto-proclamée, par les gauches républicaines, grâce à des mouvements de foule incontrôlés, dans les plus grandes villes d’Espagne. L’auteur démontre, faits et références historiques à l’appui, comment « la légende dorée » de cette République espagnole alors à gauche, doit être remise en cause. Le livre met aussi en évidence que l’actuel débat politique espagnol, du fait de l’alliance gouvernementale de la gauche avec l’extrême gauche, est entaché, voire perverti plus que jamais par le ton et les clivages de cette époque, qui remontent à la surface.

Description

Du républicanisme au totalitarisme : 1930/1936

Le 14 avril 1931, la monarchie Bourbonienne s’étant effondrée comme un château de cartes, la IIe République espagnole est auto-proclamée, par les gauches républicaines, grâce à des mouvements de foule incontrôlés, dans les plus grandes villes d’Espagne.

L’auteur démontre, faits et références historiques à l’appui, comment « la légende dorée » de cette République espagnole alors à gauche, doit être remise en cause.

Après plusieurs échecs, qui sont détaillés, dont leur déroute aux élections de novembre 1933, les gauches aidées des anarchistes, vont, avec préméditation prendre les armes en octobre 1934, contre les institutions démocratiques républicaines, qu’elles avaient elles-mêmes instaurées. Ce sera le véritable début de la guerre civile.

L’auteur retrace également les multiples violations de la constitution qui vont être opérées, par plusieurs acteurs, et leurs conséquences mortifères.

Enfin, après des élections inconstitutionnelles et marquées par la violence, les assassinats et les fraudes en février 1936, l’auteur expose comment va mourir cette IIe République espagnole, et ce, dans le sang et les larmes, par la reprise des combats en juillet 1936.

L’auteur s’attache à mettre en exergue et en parallèle cette histoire singulière, avec l’ensemble des lois mémorielles, et des actes controversés pris actuellement, et ce depuis le début des années 2000 et jusqu’à aujourd’hui, par les gauches gouvernant l’Espagne.

Le livre met aussi en évidence que l’actuel débat politique espagnol, du fait de l’alliance gouvernementale de la gauche avec l’extrême gauche, est entaché, voire perverti plus que jamais par le ton et les clivages de cette époque, qui remontent à la surface.

Dès lors, ce livre a toute sa place dans les « vérités pour l’histoire ».

 

Michel Festivi avocat honoraire, ancien bâtonnier de l’Ordre (1995-1996), ancien membre du Conseil de l’Ordre, a été associé jusqu’au 31 décembre 2018.

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

226

Prix

23

Date

10/07/2021

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353745425