Vie de Louis XVI

18,00

Présenté par Alain Sanders
Réédité dans son authentique jus orthographique d’origine, ce condensé de l’agonie d’un Ancien Régime vermoulu, sapé par l’idéologie des Lumières que l’Encyclopédie répandit dans l’ensemble du Vieux Continent, restitue fidèlement le portrait d’un monarque dont la tragique destinée fut magnifiée par sa mort ignominieuse et sublime.

Description

Présenté par Alain Sanders

Cette Vie de Louis XVI, d’Antoine Jean Cassé Saint-Prosper (1790-1841), journaliste, écrivain, polémiste, a été publiée en 1821. Pourquoi avoir choisi de la publier – dans sa version d’époque – aujourd’hui ? D’abord parce qu’elle est devenue introuvable.

Ensuite parce que l’on aurait tort de croire qu’il ne s’agit « que  » d’un ouvrage historique. Le récit de Cassé Saint-Prosper et ses avertissements d’alors (« Si on continue d’avoir la même bonté envers la révolution, elle finira par faire disparaître de l’Europe jusqu’au nom même de Français ») sont pour notre temps.

L’Histoire ne repasse pas les plats ? Sans doute. Il n’empêche qu’elle balbutie souvent. Et qu’il n’y a pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre…

« Cette œuvre d’Antoine Jean Cassé Saint-Prosper qui fut journaliste, écrivain et polémiste fut publiée en 1821. Comme l’écrit Alain Sanders dans sa préface ce livre n’est pas seulement un livre d’histoire racontant fort bien d’ailleurs la vie du Roi martyr, “c’est un livre pour notre temps. Ce qu’on y trouve décrit, et les avertissements que l’on y trouve, sont destinés tout autant aux Français d’aujourd’hui dont le nom même – comme Saint-Prosper le craignait – est en train de disparaître. L’Histoire ne repasse pas les plats ? Sans doute. Il n’empêche qu’elle balbutie souvent. Et qu’il n’y a de pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre…”

Saint-Prosper voit, comme conséquence de la funeste révolution dite française, la disparition de notre pays, de son nom même. N’est-ce pas ce qui est en train de se passer ? » (Jean Nedischer, La Lorraine royaliste).

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Xénophon

Pages

130