C’est Roger…

Arnaud Menu

20,00

Renoncement… Le mot qu’il ne fallait pas prononcer devant Roger Holeindre. Parachutiste colonial, combattant de l’Algérie française, animateur sans relâche des organisations nationales militantes des années 60, il fut un des fondateurs avec Jean-Marie Le Pen du Front National dont il fut membre du Bureau politique sans discontinuer jusqu’en 2009, mais aussi député et conseiller régional. Président du Cercle national des combattants, il sut œuvrer jusqu’à son dernier jour pour l’honneur de nos armées et de la France contre toutes les désinformations et toutes les repentances.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Bouquins de Synthèse

Pages

160

Prix

20

Date

10/10/2019

Format

Livre

Isbn/Ean

9782367980614

Description

Un livre d’entretiens avec Roger Holeindre

L’une des personnalités les plus marquantes, et aussi des plus attachantes, du mouvement national est incontestablement celle de Roger Holeindre. Militaire, il a combattu en Algérie et en Indochine ; journaliste, il a été grand reporter à travers le monde, écrivain, il a publié de nombreux ouvrages poltiques et historiques, militant, il a été l’un des responsables de la campagne Tixier-Vignancour en 1965, l’un des fondateur du FN en 1973 et il a été député de Seine-Saint-Denis en 1986… Aujourd’hui président du Cercle national des combattants, le CNC, il est une figure reconnue et respectée du monde combattant… Toute sa vie, il n’a eu qu’un seul idéal : la France.

Roger avait eu 90 ans en avril 2019. Il est décédé en janvier 2020. Dans ce livre d’entretiens réalisé avec le journaliste Arnaud Menu, il raconte sa vie, ses engagements, ses espoirs et aussi ses peines. Comme on dit souvent dans les milieux nationalistes lorsque Roger Holeindre fait trembler les murs en poussant l’une de ses gueulantes légendaires contre le Système : « Et oui, c’est Roger… »

« Étendard de la fidélité, du courage et de la droiture dans l’engagement pour la France. Étendard des combats pour la libération nationale, pour le maintien de l’Indochine dans l’Empire et pour l’Algérie française. Étendard d’une volonté constante: celle de la restauration de la grandeur française. Étendard de la lutte contre le communisme et le gauchisme. Étendard de la résistance à la submersion migratoire. Étendard du refus de l’abandon et du renoncement à ce que nous sommes.

Renoncement… Le mot qu’il ne fallait pas prononcer devant Roger Holeindre. Parachutiste colonial, combattant de l’Algérie française, animateur sans relâche des organisations nationales militantes des années 60, il fut un des fondateurs avec Jean-Marie Le Pen du Front National dont il fut membre du Bureau politique sans discontinuer jusqu’en 2009, mais aussi député et conseiller régional.

Président du Cercle national des combattants, il sut œuvrer jusqu’à son dernier jour pour l’honneur de nos armées et de la France contre toutes les désinformations et toutes les repentances. Dès la création du Parti de la France, Roger Holeindre fut aux côtés de Carl Lang, un président d’honneur actif, participant à tous les Bureaux politiques et à la vie du mouvement. Un engagement de fidélité qu’il confirma lors de notre dernier congrès en demeurant, fier et droit, à son poste. Roger était aussi un orateur hors pair dont les interventions fortes et sans concessions ne manquaient jamais de faire vibrer les salles » (Jean-François Touzé, Délégué général du Parti de la France).