La Tragédie de l’Épuration. Le Système 1943-1951

Jean Mazé

31,00

Préface de Bernard Plouvier.

Ce livre, trop méconnu, est l’un des meil­leurs écrits sur l’Épu­ra­tion et le Résistantia­lisme politique. Dans ce nouveau travail, admirablement documenté, Jean Mazé présente les fondements économiques et adminis­tra­­tifs de l’Épuration, ainsi que ses alibis juridiques, belle œuvre de juristes partisans : le trio formé de René Cassin, de Pierre-Henri Teitgen et de François de Menthon. Un Juif et deux ca­tho­liques ont élaboré, puis exécuté l’Épuration légale, fondée sur des textes juridiques qui en eux-mêmes furent autant de forfai­tures, comme le dénoncèrent non seulement les victimes, mais aussi leurs avocats et d’authentiques Résistants. Du côté résistantialiste, on couvre d’éloges ce trio pour sa « ma­gna­nimité ». Depuis les années 1980, nombre de vengeurs de la mémoire juive estiment que l’Épuration fut trop douce et trop sélective. Le lecteur va lire une œuvre qui conteste point par point ces avis. Ce travail dénonce l’illégalité foncière d’une justice partisane, ne faisant qu’appliquer le droit du poing, c’est-à-dire la volonté du gagnant…

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

300

Prix

31

Date

10/02/2012

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360060405

Description

Préface de Bernard Plouvier.

Ce livre, trop méconnu, est l’un des meil­leurs écrits sur l’Épu­ra­tion et le Résistantia­lisme politique. Il est l’œuvre d’un journa­liste qui a été un fervent partisan de la Révolution Nationale, s’engageant dans l’aventure des Compagnons de Fran­ce. Il fut, en 1940-41, le rédacteur en chef de la revue hebdoma­daire Compagnons, paraissant à Lyon. Pétainiste et germanopho­be, il s’abstient de manifester sa dé­sillusion devant l’échec de la tentative de régénération morale du peuple français, qui, majo­ritairement, ne s’intéresse qu’aux con­­ditions de survie quoti­dienne.

Dans ce nouveau travail, admirablement documenté, « Mazé »-Zigler présente les fondements économiques et adminis­tra­­tifs de l’Épuration, ainsi que ses alibis juridiques, belle œuvre de juristes partisans : le trio formé de René Cassin, de Pierre-Henri Teitgen et de François de Menthon. Un Juif et deux ca­tho­liques ont élaboré, puis exécuté l’Épuration légale, fondée sur des textes juridiques qui en eux-mêmes furent autant de forfai­tures, comme le dénoncèrent non seulement les victimes, mais aussi leurs avocats et d’authentiques Résistants.

Ce travail dénonce l’illégalité foncière d’une justice partisane, ne faisant qu’appliquer le droit du poing, c’est-à-dire la volonté du gagnant (on ne peut parler de vainqueur, s’agissant de Fran­çais qui n’ont pas significativement influé sur le cours de la guer­re, n’en déplaise aux auteurs des sagas gaulliste ou commu­niste). Le livre passe en revue les principes faux et les fondements ju­ri­diques branlants sur lesquels l’on a monté et justifié la tragé­die de l’Épuration.

L’auteur dénonce la rouerie des démocrates-chrétiens, des ra­di­­caux et des socialistes qui, jusqu’en 1947, ont laissé les com­mu­nistes agir sans protester contre leurs crimes et leur annexion de pans entiers du bien commun.

Soixante-dix années après la tragédie européenne que fut la IIe Guerre mondiale, il est devenu urgent d’abandonner l’historiographie traditionnelle, mensongère et manichéenne, si utile à ceux et celles qui en attendent des retombées politiques et financières, mais si pernicieuse aux vrais citoyens d’une Euro­pe, qu’il reste à unifier par ses peuples et non plus seulement par ses économies et ses institutions financières.

 

Sur le même sujet
chez le même éditeur

La Tragédie de l’Épuration. Le Système 1943-1951 de Jean Mazé
Les Prisons de l’Épuration de Philippe Saint-Germain
Feuilles de Fresnes 1944-1948 de Xavier Vallat
Les crimes masqués du « Résistantialisme » de Abbé Desgranges