L’Armée Polonaise clandestine en France (1942)

36,97 TTC

Auteur : Witold Zaniewicki
ISBN : 9782353745876
Nombre de pages : 376
Date : 10/06/2022
Format : Livre

d’après des archives inédites

Juliusz Kleeberg profite de ses fonctions officielles comme chef des compagnies de travailleurs polonais enrôlés par Vichy pour préparer une reprise de la lutte contre les occupants depuis la zone libre. Il le fait en liaison avec le général Giraud, évadé d’Allemagne, qui s’appuie sur l’armée d’armistice. Un essai de méthodologie des problèmes de Résistance suit la publication de ces archives. Il est étayé par une série de travaux qui vont de la guérilla espagnole contre Napoléon Ier à la typologie des mouvement et réseaux de Résistance français. Une étude finale traite de la campagne de Pologne (1939) et de l’insurrection de Varsovie (1944).

UGS : 9782353745876 Catégories : ,

Description

d’après des archives inédites

Juliusz Kleeberg profite de ses fonctions officielles comme chef des compagnies de travailleurs polonais enrôlés par Vichy pour préparer une reprise de la lutte contre les occupants depuis la zone libre. Il le fait en liaison avec le général Giraud, évadé d’Allemagne, qui s’appuie sur l’armée d’armistice.

En septembre 1942, il est nommé par le général Sikorski chef de l’Armée Polonaise clandestine en France.

Les documents découverts en Auvergne comportent son acte de nomination et les compte-rendus qu’il envoie à Londres concernant sa rencontre avec Giraud, près de Lyon, et leurs projets communs. Tout s’effondre avec l’occupation de la Zone libre en novembre 1942.

Un essai de méthodologie des problèmes de Résistance suit la publication de ces archives. Il est étayé par une série de travaux qui vont de la guérilla espagnole contre Napoléon Ier à la typologie des mouvement et réseaux de Résistance français.

Une étude finale traite de la campagne de Pologne (1939) et de l’insurrection de Varsovie (1944).

Witold Zaniewicki est né le 21 septembre 1933 à Varsovie. Engagé dans l’Armée d’Afrique en décembre 1951, Saint-Cyr (promotion Amilakvari 1954-1956), Breveté de l’École Supérieure de Guerre, il passe sept ans en Afrique du Nord notamment en tant que chef du commando de chasse Kimono 23 dans l’Ouarsenis (Berbères non islamisés) – blessé, trois fois cité – et comme commandant de compagnie au 2e Régiment Étranger d’Infanterie (Sahara). Il est Officier de la Légion d’Honneur, Croix de la valeur militaire, Officier des Pal­mes Académiques et Commandeur Polonia Restituta (Londres). Il est également licencié es lettres (1958), diplômé d’études supérieures d’histoire (1960), admissible à l’agrégation (1965) et docteur en histoire (1966). Il a été professeur à l’École Supérieure de Guer­re (1969-1972) et secrétaire gé­né­­ral de rédaction de la Librairie Larousse (1979-1987).

Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Rencontres avec l'histoire