Nos frères d’armes les Harkis

Philippe de Parseval

27,00

Ce livre a la légitime prétention de réveiller la conscience des Français, anesthésiée par le politiquement correct qui gère l’instruction publique et l’information depuis un demi-siècle après ce qui fut la grande honte de nos gouvernants : l’abandon de nos soldats musulmans d’Algérie dont le plus prestigieux d’entre eux, le bachagha Saïd Boua­lem, fut un modèle de patriotisme.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Date

10/09/2020

Pages

234

Prix

27

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353744817

Description

Européens et musulmans ! C’est la désignation que les médias unanimement emploient au sujet de ces deux communautés. Il eût été plus juste de maintenir ces désignations « Français de souche européenne » et « Français de souche nord-africaine », tous étant Français des départements d’Oran, d’Alger et de Cons­tantine.

De nombreux ouvrages ont été publiés sur ces soldats oubliés, trahis par le gouvernement du général De Gaulle en 1962, mais aussi oubliés par une grande majorité de Français qui, pour la plupart, ignoraient leur existence.

Lorsqu’on assiste aux cérémonies de l’hommage national rendu aux harkis le 25 septembre de chaque année on constate alors, par leur absence, l’indifférence des Français à l’égard de ces sacrifiés de l’Histoire et le rejet de la responsabilité pleine et entière de notre gouvernement de l’époque et de ceux qui l’ont suivi dans ce drame.

Ce livre a la légitime prétention de réveiller la conscience des Français, anesthésiée par le politiquement correct qui gère l’instruction publique et l’information depuis un demi-siècle après ce qui fut la grande honte de nos gouvernants : l’abandon de nos soldats musulmans d’Algérie dont le plus prestigieux d’entre eux, le bachagha Saïd Boua­lem, fut un modèle de patriotisme.

Officier Saint-Cyrien, Philippe de Parseval a eu l’honneur de servir à la Légion étrangère. Ses diverses affectations lui ont permis de rencontrer des soldats exceptionnels, aux motivations diverses, mais toujours animés par la ferme résolution de servir avec honneur et fidélité. À travers leur biographie, il a décrit les guerres que notre pays a subies depuis près d’un siècle. Il propose aujourd’hui celle de l’adjudant-chef Laszlo Szabo, à la carrière particulièrement exemplaire, un « Maréchal de la Légion » comme les appelait le capitaine Pierre Sergent.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

La Dérive du Continent Africain, 2014
Paul de Chazelles, le général oublié, 2015
Nos Guerres oubliées, 2017
Laszlo Szabo, un « maréchal » de la Légion, 2018
Nos frères d’armes les Harkis, 2020