Clovis, le premier Français

Gilbert Sincyr

25,00

Préface Georges Feltin-Tracol.

« Il laissa à l’Histoire du monde un grand État appelé la France »… Gilbert Sincyr nous convie à partager cette extraordinaire aventure dans le respect historique. Partons avec lui retrouver notre ancêtre : Clovis le premier des Français !

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

190

Prix

25

Date

10/05/2013

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353742431

Description

Préface Georges Feltin-Tracol.

« Il laissa à l’Histoire du monde un grand État appelé la France »

Rome s’écroule. Les Barbares envahissent les Gaules. Des empereurs, des rois, des chefs, des aventuriers veulent se créer de nouveaux territoires. Et des noms de peuples surgissent et s’imposent : Les Wisigoths, les Ostrogoths, les Bourguignons, les Francs, les Alamands, les Thuringiens, tous veulent leur place dans les Gaules.

Et les Gaulois eux, que deviennent-ils ?

Et la Religion elle aussi veut sa place. Les églises chrétiennes, catholiques et ariennes s’excommunient. Les païens sont rejetés. Un monde nouveau se construit dans les guerres et les meurtres.

Mais de ce chaos, un homme va s’imposer. Il va battre ses ennemis après des batailles d’une cruauté infinie. Il va agrandir son royaume sur celui des autres. Il va prendre leur place. Il va attaquer, écraser, repousser, pourchasser puis rassembler. Seule la victoire est belle.

Cet homme s’appelle Clovis. C’est un Franc, païen d’abord, chrétien ensuite. Il sera le fondateur dans une future Europe, d’un nouveau pays qui portera le nom de son peuple : la France.

Gilbert Sincyr nous convie à partager cette extraordinaire aventure dans le respect historique. Partons avec lui retrouver notre ancêtre : Clovis le premier des Français !

 

Gilbert Sincyr, décédé en 2014, était ingénieur et historien. De 1958 à 1961, il a servi en Algérie dans le commando de chasse Maurice, sous les ordres du colonel Bigeard (1 citation), puis dans le Renseignement militaire. Aux côtés du général Salan, il fit parti de ceux qui refusèrent l’abandon de leurs camarades Harkis, aux couteaux du FLN. Écologiste convaincu, dès 1977 il rejoignait le Groupe Paul-Émile Victor et la Fondation Cousteau. Ancien animateur de la Nouvelle Droite, et Président européen de la Fédération des Activités Culturelles Européennes, il a toujours défendu le droit des peuples à l’identité et à la culture.

Du même auteur
chez le même éditeur

Aetius, le vainqueur d’Attila, préface d’André Lama
André Fontès héros de la guerre de l’ombre
L’Islam face à la Gaule (La chaussée des martyrs)
Clovis, le premier Français, préface d Georges Feltin-Tracol

aux Amis du Livre Européen

Force & Honneur. Ces batailles qui ont fait la grandeur de la France et de l’Europe (ouvrage collectif)

Aux éditions L’Æncre

Le Paganisme. Recours spirituel et identitaire de l’Europe, préface d’Alain de Benoist
Et Dieu a dit : « Je regrette ! »