Johann Rattenhuber, l’Ange gardien du Führer

Paul-Louis Beaujour

31,00

De 1933 à 1945, Johann Rattenhuber fut le chef incontesté du Reichssicherheitsdienst (RSD), le « Service de Sécurité du Reich » créé par Heinrich Himmler en 1933. En tant que tel, il fut responsable de la sécurité de toutes les personnalités du régime, et en premier lieu, bien évidemment, de celle du Führer. Paul-Louis Beaujour, qui se passionne pour les « seconds couteaux » et les « oubliés » de l’Histoire (Jean Boissel, Nathan Bedford Forrest), nous livre la première biographie en langue française de « l’Ange gardien » du Führer.


Disponible – En stock

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Prix

31

Pages

348

Date

10/10/2018

Format

Livre

Isbn/Ean

9782360061136

Description

De 1933 à 1945, Johann Rattenhuber fut le chef incontesté du Reichssicherheitsdienst (RSD), le « Service de Sécurité du Reich » créé par Heinrich Himmler en 1933. En tant que tel, il fut responsable de la sécurité de toutes les personnalités du régime, et en premier lieu, bien évidemment, de celle du Führer.

Le capitaine de police et général SS Rattenhuber coiffait même de son autorité le très médiatique SS-Begleitkommando (la « garde très rapprochée » d’Adolf Hitler) fondé par « Sepp » Dietrich.

Rattenhuber, qui, dans les tréfonds du bunker, sera présent au côté d’Hitler jusqu’à la fin, paiera sa fidélité indéfectible à son chef par dix ans de camps soviétiques dont il sortira en 1955 totalement anéanti.

Curieusement, jusqu’à ce jour, aucune biographie de ce personnage discret, affable, et surtout d’une grande fiabilité, n’avait été entreprise.

Pourtant, le RSD fut plutôt efficace puisque sur la trentaine (!) de tentatives d’attentats recensées sur la personne du Führer, une seule, celle du 20 juillet 1944, l’a véritablement blessé physiquement. D’autres Secret Service plus récents n’ont pas eu d’aussi bonnes statistiques…

Paul-Louis Beaujour, qui se passionne pour les « seconds couteaux » et les « oubliés » de l’Histoire (Jean Boissel, Nathan Bedford Forrest), nous livre la première biographie en langue française de « l’Ange gardien » du Führer.

 

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Jean Boissel et Le Front Franc ou La vraie vie du « Neuneuil » de Céline, 2015.

Nathan Bedford Forrest, 2017.