Bestiaire (suivi de) Et patati… et patatras…

Peter Randa, Philippe Randa

15,00

Dessins de Ralph Soupault

La poésie, comme toute chose, a besoin de temps en temps, de se replonger dans la forte gaillardise qui constitue le fond de la nature humaine. La poésie a eu peur des mots et elle a perdu le grand public ; elle est devenue l’apanage d’une élite tarabiscotée, elle a perdu l’audience des âmes simples, frustes, qui savent encore rire en se tapant sur le ventre. Ce petit recueil que nous vous présentons aujourd’hui allie « Pensées », « Définitions », « Poèmes humoristiques ».

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Insolite

Pages

98

Prix

15

Date

10/04/2018

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353743827

Description

Dessins de Ralph Soupault

La poésie, comme toute chose, a besoin de temps en temps, de se replonger dans la forte gaillardise qui constitue le fond de la nature humaine. La poésie a eu peur des mots et elle a perdu le grand public ; elle est devenue l’apanage d’une élite tarabiscotée, elle a perdu l’audience des âmes simples, frustes, qui savent encore rire en se tapant sur le ventre. Ce petit recueil que nous vous présentons aujourd’hui allie « Pensées », « Définitions », « Poèmes humoristiques ».

« Les vers humoristiques ne sont pas une décadence, au contraire. Ils donnent un peu d’air à la poésie. C’est Courteline, je crois, qui disait à l’issue d’une représentation d’Aimer de Géraldy : “On devrait y ajouter une ou deux fois le mot Merde, ça donnerait de l’air”. » ( pré­face de Jean Huguenin à la première édition de Et patati… et patatras…)

Notre siècle hésite à rire ; il sourit quelquefois, mais ce n’est pas sincère. Notre époque a besoin d’un nouveau Rabelais, d’un second Jules Renard et d’un autre Georges Fourest. Pierre Desproges fut un des rares humoristes à s’être avancé har­di­ment sur le terrain de l’humour écrit. Quelqu’un, et rendons-lui hom­ma­ge, s’y est risqué après plusieurs années de succès dans la chan­son fran­­çai­se : Pierre Perret qui, outre son fameux Petit Perret illustré, a pu­blié un recueil de Pensées, dont la préface signée du maître de l’Hu­mour poli­cier Frédéric Dard, alias San-Antonio, avertissait : « Si vous avez be­soin : d’un petit brun de rêve ne débou­chant sur rien, d’une fleur bleue pour marquer une page, d’une gau­driole pour amuser les co­pains, d’un su­jet de dissertation pour votre fu­tur bachelier, voire même si vous n’avez besoin de rien, ouvrez ce livre ! Vous aurez dès lors besoin de lui. »

 

Des mêmes auteurs
chez le même éditeur

Un Parisien à La Beunaz, 2006
Bestiaire (suivi de) Et patati… et patatras…dessins de Ralph Soupault, 2018, 2e éd.