L’écume de la mémoire

Richard Dessens

27,00

Postface d’André Dessens

De l’Espagne au royaume arabe d’Algérie (1879-1962). Un itinéraire de Dalias à Saint-Cloud.

Histoire du peuplement de 1848, du rêve algérien de Napoléon III et d’Abd-el-Kader, de l’immigration espagnole, avec l’aventure d’une famille de Dalias, village proche d’Alméria, les Villégas, emblématiques de cette immigration réussie dans l’Oranais, à Saint-Cloud, l’un des premiers villages de peuplement où les Espagnols d’origine vont représenter 80% de la population française. C’est une histoire de l’Algérie oranaise, complétée par des souvenirs d’une autre histoire dans le Constantinois, à Bône, qui se déroule à travers les pages de ce livre, comme celle d’une épopée unique dans l’histoire d’une colonisation unique achevée dans le sang et les larmes.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

212

Prix

27

Date

10/06/2021

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353745401

Description

Postface d’André Dessens

De l’Espagne au royaume arabe d’Algérie (1879-1962). Un itinéraire de Dalias à Saint-Cloud

Ce sont des centaines de milliers d’Espagnols, d’Alicante, de Carthagène, de Murcie, d’Alméria et de dizaines de villages perdus des Alpujarras, qui vinrent peupler l’Algérie oranaise majoritairement, rejoignant leurs compatriotes déjà installés depuis quatre siècles dans une Algérie de tradition espagnole dans l’« Oraniense ».

C’est leur mémoire et leurs souffrances dans une Algérie conquise par la France et colonie de peuplement à partir de 1848 qui constitue le fil rouge de cette histoire dans l’Histoire finalement dramatique d’une Algérie française, dont la composante oranaise est d’abord espagnole. Ces Espagnols, devenus fièrement Français, n’avaient jamais vraiment connu la France dans leur majorité jusqu’en 1962 lorsqu’ils la découvrirent en tant que « rapatriés » ; des « rapatriés » qui étaient en réalité des « expatriés oranais » espagnols dont le cœur et l’âme étaient devenus français, notamment par leur sang versé pendant la guerre de 1914. L’Algérie, « colonie » tellement atypique, tellement charnelle, tellement patriotique, terre séculaire voire multiséculaire de tant d’Espagnols et aussi de Français d’une métropole si lointaine.

Les souffrances volontaires de leur arrivée à partir des années 1860 n’a d’égal que les souffrances subies en 1962.

Histoire du peuplement de 1848, du rêve algérien de Napoléon III et d’Abd-el-Kader, de l’immigration espagnole, avec l’aventure d’une famille de Dalias, village proche d’Alméria, les Villégas, emblématiques de cette immigration réussie dans l’Oranais, à Saint-Cloud, l’un des premiers villages de peuplement où les Espagnols d’origine vont représenter 80% de la population française.

C’est une histoire de l’Algérie oranaise, complétée par des souvenirs d’une autre histoire dans le Constantinois, à Bône, qui se déroule à travers les pages de ce livre, comme celle d’une épopée unique dans l’histoire d’une colonisation unique achevée dans le sang et les larmes.

 

Enseignant depuis plusieurs années, Docteur en droit, DEA de philosophie et licencié en histoire, Richard Dessens est l’auteur d’ouvrages d’histoire des idées politiques, de relations internationales, d’essais politiques et d’une biographie du grand journaliste du XIXe siècle Henri Rochefort. Il collabore au site de la réinformation européenne EuroLibertés.

 

Du même auteur
chez le même éditeur

Henri Rochefort ou la véritable liberté de la presse

La démocratie interdite

Histoire et formation de la pensée politique

L’Europe chrétienne ou la mémoire perdue (suivi de) La dictature démocratique

La Démocratie travestie par les mots

Les grands enjeux du XXIe siècle

L’irrésistible ascension de l’Europe des peuples (2016-2020), préface de Philippe Randa

J’habite chez mon chat

L’écume de la mémoire