Dictionnaire de la Révolution française

Bernard Plouvier

39,00

… ou l’histoire de celles et ceux qui se sont illustrés ou déshonorés de 1787 à 1804 !

Il est nécessaire de comprendre que la Révolution des années 1789 ne fut originale ni dans ses principes, ni dans ses méthodes, contrairement à ce que prétendent des auteurs chauvins ou masochistes. Les révolutionnaires français n’ont pas plus créé la mythologie des Droits de l’Homme qu’ils ne furent les pires criminels de l’humanité : un peu, voire beaucoup, de modestie s’impose. Le régime monarchique était obsolète en beaucoup de ses institutions et usages, mal adapté aux progrès techniques qui s’accumulaient. Enfin, il ne faudrait pas oublier que, de 1792 à 1815, la nation française s’est offert l’une des plus fabuleuses épopées guerrières de tous les temps… qu’aucun homme d’action ne peut renier et qu’aucun « libéral » ne peut tolérer ! L’auteur a dressé un tableau de ces hommes (et de quelques femmes), aussi éloigné de la chanson de geste que de la condamnation sans appel.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Vérités pour l'Histoire

Pages

532

Prix

39

Date

10/03/2014

Format

Livre

Isbn/Ean

9782353742608

Description

ou l’histoire de celles et ceux qui se sont illustrés ou déshonorés de 1787 à 1804…

Si l’on ne peut guère affirmer raisonnablement que la Révolution des années 1789 et suivantes fut l’épisode le plus noble et le plus grandiose de l’histoire de la France, il est nécessaire de comprendre qu’elle ne fut originale ni dans ses principes, ni dans ses méthodes, contrairement à ce que prétendent des auteurs chauvins ou masochistes. Les révolutionnaires français n’ont pas plus créé la mythologie des Droits de l’Homme qu’ils ne furent les pires criminels de l’humanité : un peu, voire beaucoup, de modestie s’impose.

Il est évident qu’à la fin des années 1780 – depuis plusieurs décennies, en fait – le régime monarchique était obsolète en beaucoup de ses institutions et usages, mal adapté aux progrès techniques qui s’accumulaient. Il est non moins évident qu’une série de réformes judicieuses eût été infiniment plus efficace et moins coûteuse que le furent les cinq épisodes de la Révolution : la fronde des Notables, en 1787-88 ; les savantes combinaisons des élus du peuple, de 1789 à 1791 ; la subversion des idéalistes et des opportunistes ambitieux, des années 1792-94, ayant réussi à « colérer » le peuple – lui-même composé de quelques idéalistes, d’à peu près autant de fous furieux, et d’une majorité de médiocres désireux de s’offrir quelques instants d’agitation dans le cours d’une vie morne – pour « créer un monde nouveau » ou se faire une situation rémunératrice de professionnel de la politique ; la période de consolidation dans le Pouvoir d’une mafia « d’élus perpétuels », de 1795 à 1799, en quoi se résume le Directoire ; enfin, l’époque de la reconstruction, dirigée par un authentique génie, civil et militaire, le plus grand parmi les « despotes éclairés ».

Enfin, il ne faudrait pas oublier que, de 1792 à 1815, la nation française s’est offert l’une des plus fabuleuses épopées guerrières de tous les temps… qu’aucun homme d’action ne peut renier et qu’aucun « libéral » ne peut tolérer ! De 1787 à 1804 (et plus tard, pour ceux qui avaient survécu à la « Terreur »), se sont agités, illustrés ou déshonorés, quantité de personnages de premier et de second plans, ainsi que les inévitables troisièmes couteaux, les hommes de main… les personnes honorables n’ont pas toujours été récompensées et les personnages immondes ont parfois fini leurs jours riches et comblés de titres et de colifichets. Ainsi va le monde, il serait sot de s’en offusquer.

L’auteur a dressé un tableau de ces hommes (et de quelques femmes), aussi éloigné de la chanson de geste que de la condamnation sans appel.

Bernard Plouvier est l’auteur de plusieurs livres aux éditions Dualpha, dont, entre autres, une Biographie médicale et politique d’Adolf Hitler en six volumes, de bio­­graphies Jésus de Nazareth, le Grand Consolateur, L’Affaire Galilée et L’Énigme Roosevelt, faux naïf et vrai machiavel, d’essais Réflexions sur le Pouvoir de Nietzsche à la Mondialisation et Le XXIe siècle et la tentation cosmopolite… Il a été élu mem­bre de l’Académie des Sciences de New York en mai 1980.

Du même auteur
aux éditions Dualpha

Collection « Vérités pour l’Histoire »
Hitler, une biographie médicale et politique
– tome 1 : L’Essor
– tome 2 : La Conquête du Pouvoir
– tome 3 : Les Triomphes des années de paix
– tome 4 : Les Triomphes d’un homme pressé
– tome 5 : Crimes et amorce du désastre
– tome 6 : La fin de l’aventure
Pie XII contre Hitler
L’Affaire Galilée. Une supercherie du sot XIXe siècle ?
La ténébreuse affaire Dreyfus, préface de Philippe Randa
– tome 1 : Anticatholicisme et antijudaïsme ; – tome 2 : L’affaire Dreyfus : nouveaux regards L’énigme
Roosevelt, faux naïf et vrai machiavel
Points de détail controversés sur le IIIe Reich et la IIe Guerre mondiale, 2e édition
Faux et usages de faux en Histoire
Traîtres et comploteurs dans l’Allemagne hitlérienne
Dictionnaire de la Révolution française
François d’Assise. L’utopie évangélique et l’attente de la Parousie
Les Juifs dans le Reich hitlérien
– tome 1 : De l’opulence à la tragédie (1873-1938) ; – tome 2 : Du nouvel avant-guerre au culte de la Shoah (1938-…)
La fin d’un monde. L’An 14 : la guerre dont tout le monde voulait

aux éditions de l’Æncre

Collection « Patrimoine des religions »
Jésus de Nazareth le grand consolateur, 2e édition

Collection « À nouveau siècle, nouveaux enjeux »
Réflexions sur le Pouvoir. De Nietzsche à la Mondialisation
Le XXIe siècle ou la tentation cosmopolite
Le devoir d’insurrection
Le dérangement du monde ou des erreurs et des hommes

aux éditions Synthèse nationale

Collection « Cahier d’histoire du nationalisme »
Le NSDAP ou Parti National-Socialiste des Travailleurs Allemands

Collection « Les Bouquins de Synthèse »
Le Populisme ou la véritable Démocratie