Psychologie politique et la défense sociale

Gustave Le Bon

33,00

Ce livre a tout dit : Pu­blié il y a près d’un siècle, fruit de cin­quante années de médita­tions du Dr Gustave Le Bon (il avait 70 ans en 1911), il symbolise l’inutilité des bons écrits et le sens mor bide que nous avons à suivre surtout les mauvais bergers. Colonisés par le haut et par le bas, le sort des Européens peut sembler maintenant définitive ment scellé.

Disponible – En stock


Partager

Informations complémentaires

Auteur(s)

Editeur

Collection

Documents pour l'Histoire

Pages

338

Prix

33

Date

10/04/2009

Format

Livre

Isbn/Ean

9782913044920

Description

Introduction de Pierre Duverger.

Ce livre a tout dit : c’est pourquoi sa lecture peut amener à désespérer. Publié il y a près d’un siècle, fruit de cinquante années de méditations du docteur Gustave Le Bon (il avait 70 ans en 1911), il symbolise l’inutilité des bons écrits et le sens mor­bide que nous avons à suivre surtout les mauvais ber­gers. Des hom­mes comme Gustave Le Bon, Alexis Carrel ou Gunther Schwab, n’étant pas des discoureurs politiciens à l’affût de suffrages, ne sont jamais écoutés.

Nous fuyons toujours les évidences et les réalités pour nous réfugier dans le rêve, la chimère et l’illusion, même en sentant confusément l’irréalisme de cette attitude. D’où le succès du socialisme, qui est à l’homme ce que le ca­pu­chon est à l’au­truche.

Nous sommes, en Occident et plus particulièrement en France, embarqués sur un immense Titanic, gais, confiants, infatigablement bavards, avec flon-flons d’orches­tre, jeux de cirque, buffets garnis, beaux habits et robes du soir. À notre bord, c’est la fête… C’est toujours la fête. L’iceberg est là, tapi dans la nuit. Il attend la fin du voyage commencé il y a 1 000 ans. Il sait bien qu’il engloutira cette ferraille bour­rée de faibles cervelles futiles.

Ce qui caractérise notre « élite », c’est, entre autres, son effroyable lâcheté. Ses rares bons éléments sont mainte­nant noyés dans la pouilleuse plèbe accourue des quatre coins du monde à la curée de notre patrie, pays de la liberté, du li­ber­tinage et des allocations familiales.

Des décennies d’antipatriotisme, de système D, de grèves, de défilés, de haines de classes et de tout, de drogues, de guer­res fratricides, d’obsession de sexe, de jalousies d’in­ca­pa­bles, de discours creux, de supporters pour football, de libé­ra­­lisme, de lois « sociales » excessives, d’antiracisme, de pi­lule, d’étatisme, d’africanisation forcenée, de freudisme, de musi­que hysté­ri­que, de laxisme, d’UNESCO, de gueu­letons, de Picasso, d’anar­chie, de CGT, d’impéritie, de fast-food, d’hu­­mani­ta­risme, d’irrationnel, de fonctionna­risa­tion des esprits, de ciné-porno, de gas­pillage et de refus d’avan­cer vers un idéal sain. Tout ceci nous a systé­matiquement trans­formé en un troupeau d’ahuris émas­culés, parfait gibier de Sibérie.

C’est une fantastique épidémie mentale qui s’est abat­tue sur nos pays et le mal est si profond qu’il semble maintenant impossible à juguler, sauf un sursaut national toujours pos­sible, pouvant intervenir dans la misère, c’est-à-dire lorsque l’instinctif prendra le pas sur le mondialisme qui désintègre notre société. Colonisés par le haut et par le bas, le sort des Européens peut sembler maintenant définitive­ment scellé.

Mais… un affreux petit espoir peut venir de la brutalité des Blancs de l’Est.

 

Médecin et sociologue français (7 mai 1841-13 décembre 1931, Gustave Le Bon s’est intéressé au désordre comporte­mental et à la psychologie des foules. Ses ana­lyses ont connu un grand succès chez de nombreux leaders politi­ques.

 

Du même auteur
Aux éditions Dualpha, collection « Insolite »

La mort apparente et les inhumations prématurées

 

Aux éditions Déterna, Collection « Documents pour l’Histoire »

Psychologie du socialisme
Psychologie de l’éducation
Psychologie politique et la défense sociale
Psychologie des foules
La Révolution française et la psychologie des révolutions
La Vie des vérités
Immigration, chance ou catastrophe ?